Une micro nouvelle par jour pendant un an.

samedi 12 juin 2021

13 juin

Elle traversa le jardin d’un pas assuré. Les trappes dans le gazon, qui libéraient normalement des bulles de savon, firent apparaître des canons de fusils. Elle esquiva les balles sans ralentir.
Un automate armé d’un hachoir surgit, elle le démonta en une explosion de rouages et de boulots. Puis, d’une simple pression, elle arracha la porte de ses gonds. Elle s’enfonça dans la maison et s’arrêta sur le seuil de la chambre.
Le moribond l’attendait dans son lit. Seule sa tête blafarde dépassait des draps. Elle observa la pièce, nota une série de petits détails qui trahissaient l’artifice. La température, certains jeux de lumière, une odeur d’ozone et une forte tension dans l’air… Le prestidigitateur avait préparé un dernier tour.
D’un geste de la main, elle chassa le tableau qu’il lui présentait, en espérant ainsi naïvement lui échapper.
L’illusion se déchira. Elle regarda ses vestiges s’effilocher. Le magicien était situé dans le coin opposé de la pièce, par rapport au lit. Emmitouflé dans ses couvertures, il était recroquevillé dans un fauteuil. Il leva la tête et la vit.
Sa première femme, Cécile Églantine, qu’il avait adorée avec constance et passion. En la scrutant avec plus d’attention, il perça l’illusion de la nouvelle venue. Non, ce n’était pas elle. Il avait eu raison d’écouter son instinct, en piégeant le jardin et en tentant de se cacher. Mais ça n’avait servi à rien.
— Évidemment, répliqua-t-elle, en lisant dans ses pensées. Tu croyais vraiment pouvoir m’échapper ? Tu m’as prise pour une tanche ?

13 juin : jour de la tanche, selon le calendrier républicain français.
13 juin 1871 : mort du père de la magie moderne, Jean-Eugène Robert-Houdin

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com