Une micro nouvelle par jour pendant un an.

lundi 25 septembre 2017

28 décembre

— Chers membre du Conseil, j’ai cru comprendre que vous étiez nombreux à vous opposer à la nomination de notre nouvel évêque.
— C’est une honte !
— Que Rome nous en envoie un autre !
— Allons, messieurs. Du calme. Veuillez exposer vos griefs, nous n’avons rien appris de scandaleux à son propos. Que lui reprochez-vous ?
— En fait, rien. Mais il ne s’intègrera pas à notre cité.
Et notre hospitalité Genevoise ? Nous avons même accueilli les expulsés d’Espagne et du Portugal. — — Ça n’a rien à voir.
Mais qu’est-ce qui ne va pas, alors, bon sang ?
— C’est juste que quelqu’un qui s’appelle François de Sales, à Genève ça le fait pas.

Jour de la saint François de Sales, évêque de Genève de 1602 à 1622

— oOo —

— Paul, dis-moi, pourquoi m’avoir commandé ce Concerto pour la main gauche ?
— Parce que tu n’es pas manchot. Me pardonneras-tu d’avoir forcé tous ces changements dans cette œuvre ?
— Je dois reconnaître qu’au piano tu n’es pas manch…enfin tu ne joues pas comme un pied.

Le 28 décembre 1937 s’éteignait  Maurice Ravel, une de ses dernières œuvres fut le Concerto pour la main gauche qu’il composa pour le pianiste manchot, Paul Wittgenstein.

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com