Une micro nouvelle par jour pendant un an.

jeudi 23 novembre 2017

Archives mensuelles : avril 2015

30 avril

— Commandant Mercos, c’est tout ce qu’on a retrouvé de lui ? L’inspecteur Marchepied se rapproche d’un gros tas d’objets. — Oui, inspecteur, nous avons tout vérifié. Le discours de mes hommes est sans appel, nous avons retrouvé les restes de l’un des plus grands criminels de l’humanité. — Il en disait, des conneries. À l’entendre, on se serait cru sur Rire & Chanson, enfin si cette radio existait en Allemagne, s’appelait Gelächter und Gesang et que l’humoriste avait un humour très cinglant. Les scientifiques présents dans la pièce ramassent de plus en plus d’objets presque intacts de la Seconde …continue reading

29 avril

— Mein liebling, enfin fous me temantez en mariache ! Moi, drès drès heureuze ! Mais fotre regard zemble bertu, à quoi benzez-fous kleine krokodil ? — À RIEN, TOUZE LIBELLULEU !!! DAS EMOTION !!! Après une brève cérémonie, le frais marié croisa un de ses fidèles compagnons qui s’étonna de cette tardive union. — Mein Gott ! Mais à quoi tiaple zert zette krande folie ? — ARYEN, TOUT EST FINI !!! KAPUTT !!! L’homme se souviendra longtemps de ces mots lâchés avec une frénasie somme toute germaniaque. 29 avril 1945 : Mariage d’Adolf Hitler et d’Eva Braun la …continue reading

28 avril

— Effets secondaires ? — Aucun. — Allons… — Aucun, les tests sont formels, le goût et l’odeur resteront identiques ! Toute capacité à la rébellion sera annihilée dans l’œuf, chez tous les enfants vaccinés, sans effets indésirables. Et au passage, cela les protégera réellement de la diphtérie. — Gaston, vous êtes mon héros. Sans votre génie, pouvez-vous imaginer combien d’années auraient été nécessaires pour rendre toute la population manipulable à souhait ? Des décennies, des siècles ! Quel gain de temps ! Mille mercis ! — Tout le plaisir est pour moi, Monsieur Tepes. Tout le plaisir est pour …continue reading

27 avril

27 avril 1578, Paris — Bananonina ! Le visage empreint d’un masque de perplexité, l’homme fixe son adversaire, lequel redouble de comportements étranges. Il s’agite, secoue sa masse jaune. Pourquoi est-il vêtu d’un tel accoutrement ? Peut-être pour cacher sa petitesse, se dit-il. S’il n’y avait que cette couleur trop violente pour ses yeux. Il s’arrête soudain sur sa tête. L’adversaire n’a qu’un œil et une épaisse lunette. — Êtes-vous prêts, gentlemen ? demande l’officier-arbitre. L’homme s’incline en guide de réponse. — Hopela ! lance son étrange opposant. Le duel des Mignons peut enfin débuter. — Mais enfin, qu’est-ce que cette …continue reading

26 avril

Se tenir debout sur les épaules des géants, et voir plus loin. La femme se dresse fièrement au sommet de la colline, dominant le monde. Elle contemple l’herbe qui ne plie pas sous le vent, les oiseaux grimpés dans les cimes sans feuilles, les trois-yeux qui gambadent en aboyant leur langue étrange, les arbres tordus par le rire soulagé de la terre. Partout, les fleurs retrouvées illuminent la nature, et leurs spores capturent la lumière du soleil en éclats de couleurs autrefois impossibles. Elle respire l’air pur, émue de se tenir sur le dôme historique, au sommet de cette œuvre …continue reading

25 avril

La grosse dame aux tresses rousses est en plein travail dans la salle d’accouchement de l’hôpital de Fismes. À côté d’elle, son mari. Bien que d’origine italienne, il est petit et blond, et une grosse moustache à la gauloise lui fait étrangement ressortir son menton rond. La future maman serre la main de son mari tandis que les douleurs prénatales la crispent, retenant sa respiration elle a le visage tout rouge. « Marrant, se dit alors son mari. On dirait qu’elle aussi a une moustache, comme ça. » Il réajuste d’un geste tendre le drap de grosses rayures blanches et …continue reading

24 avril

Il suffit parfois d’une rencontre… Et tous vos plans s’en trouvent bouleversés… Il est fort, beau, cultivé et attentionné… Elle, la beauté incarnée, pleine de vie et passionnée ! Ensemble, c’est… l’amour, le mariage, les robes et les palais. Mais je me demande, assise, à siroter mon thé… Est-ce possible en réalité ? Ne serions-nous pas plutôt dans un conte de fées ou dans un film quelque peu romancé ? Si si ! 24 avril 1854 : Mariage d’Élisabeth de Wittelsbach, dite Sissi, avec François-Joseph Ier d’Autriche.

23 avril

Michel l’auteur se promène dans la forêt quand soudain il trouve de jolis mots. Il cueille ces jolis mots et en fait un très beau bouquet. Michel l’auteur cherche un ami qui l’aidera à faire de ce joli bouquet un objet unique que l’on peut ouvrir. Michel l’auteur ne sait pas quoi faire, personne ne veut faire fleurir ce bouquet de jolis mots. Michel l’auteur est seul et n’a pas le sou pour manger. Laëtitia l’éditrice se promène dans la forêt quand soudain elle trouve Michel l’auteur. Elle tend la main à Michel et lui propose d’arroser son bouquet de …continue reading

22 avril

Leodagan fut aspiré par le vortex. « Maudit Merlin et ses remèdes à la mords-moi-le-nœud ! » Il réapparut dans une ville. De toute évidence, ce n’était pas Camelot. Les maisons étaient plus grandes, les rues plus larges et les gens parlaient une langue bizarre. Regardant autour de lui, il remarqua qu’il y avait un nombre incalculable d’aveugles et de borgnes. « Où est-ce que j’ai atterri ? C’est quoi, ce bled de handicapés ? » Interrogeant les passants, ne comprenant pas un mot, à force de gestes et de cris, il finit par comprendre ce qui s’était passé quand …continue reading

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com