Une micro nouvelle par jour pendant un an.

vendredi 21 juillet 2017

Archives mensuelles : janvier 2015

31 janvier

Ce 31 janvier 1505, la journée s’annonce rude pour Guy Fawkes : il doit être pendu, émasculé, traîné par un cheval et finalement écartelé. Mais échappant à la surveillance de son bourreau, il se jette hors de l’échafaud et se brise le cou. — Mince, cet imbécile a gâché tout le spectacle, s’écrie Jacques Ier. Puis se tournant vers son chroniqueur : — Je compte sur vous pour relater tout ça avec panache. — Je n’y manquerai pas, répond Alan Moore* souriant. 31 janvier 1606, exécution de Guy Fawkes instigateur de la conspiration des poudres. *Alan Moore est un célèbre …continue reading

30 janvier

Dissimulé dans l’ombre du Capitole, Richard s’impatiente. Il guette. Soudain, un mouvement de foule. Richard aperçoit sa cible passer devant lui. Il compte jusqu’à dix puis surgit dans son dos, pistolet à la main. Vise la nuque et presse la détente. Clic. Rien. Pas de coup de feu, pas de sang. Rien. Autour de lui, stupeur. Encore un moment avant qu’ils ne réalisent qu’on essaie de tuer leur Président chéri. Richard dégaine son autre pistolet. Vise la tête qui déjà se tourne vers lui. Presse la détente. Clic. Richard Lawrence baisse les bras, incrédule. — Seriously ? 30 janvier 1835 …continue reading

29 janvier

29 janvier 1635 : Richelieu fonde l’Académie française. Alors que ses membres sont censés être élus, le Cardinal reconnaît que trouver quarante Immortels volontaires pour s’exposer en plein jour s’avère plutôt compliqué. Les vampires refusent, les dieux païens, le Cardinal n’y pense même pas, le Petit-Peuple, encore moins… Refusant de revenir sur son choix de termes, quarante mortels propres sur eux sont finalement sélectionnés et le Cardinal passera le reste de ses jours à prier pour un miracle qui ne viendra pas. Chaque Immortel succombant sera discrètement remplacé au fur et à mesure des disparitions. 29 janvier 1676 : Fédor …continue reading

28 janvier

— Voilà notre rapport de situation : ils ont lancé un satellite espion automatique qui va nous survoler dans quelques mois. Ça ne devrait pas être compliqué de le berner, on reste dans l’ombre et on se déplace à la même vitesse qui lui… Mais là, ils viennent d’envoyer également un engin sur une trajectoire différente qui arrivera plus tôt au-dessus de nous. Il y a une intelligence organique à bord cette fois, ça va être plus difficile d’être invisible ! — Que préconisez-vous ? — Ils n’étaient pas encore prêts à un contact lors de notre dernier passage il …continue reading

27 janvier

Elie n’avait jamais vu de si belle fée, il le savait, mais il s’en étonnait chaque matin en la découvrant dans leur nid de feuilles et de fleurs séchées. Il l’aimait tant que son cœur, dans une cavalcade, faisait le tour de sa poitrine lorsqu’elle le regardait droit dans les yeux et qu’il y voyait un amour réciproque. Mille ans, mille ans d’amour et encore mille à vivre, les fées n’ont pas d’âge et leurs passions non plus. Rien ne peut les détruire ni les amenuiser ! L’équilibre du monde est ainsi. Pourtant… Pourtant ce matin, Elie voit dans les …continue reading

26 janvier

— Tiens, je t’ai rapporté de l’amadou pour ton nécessaire à feu. — Ah, merci. Je ne devrais pas tarder à rentrer, ce n’est qu’une promenade de santé… 26 janvier : jour de l’amadouvier, champignon dont on tirait l’amadou (retrouvé dans le nécessaire de voyage d’Ötzi, homme du Chalcolithique, découvert momifié dans les Alpes en 1991)

25 janvier

Trois hommes pénétrèrent dans la salle principale de l’entreprise des pompes funèbres. Ils cherchèrent l’emplacement exact où avait été entreposée la dépouille de leur ancien chef. Ils se dirigèrent ensuite vers l’arrière-salle, là où le corps reposait. — Il aura bien vécu, chuchota le premier. — Sans nul doute. Le monde se souviendra toujours de lui. Quel homme ! dit un autre. — Oui enfin, je doute quand même qu’on retienne autre chose que les méfaits. On ne peut pas vraiment dire qu’il ait fait le bien ! N’exagérons rien, tempéra le troisième. — Peut-être mais je crois que ce …continue reading

24 janvier

— Steve. Un silence. — Steve. Un silence plus long. — STEVE ! — Oui, pardon ? Excusez-moi, j’étais en train de me marrer devant la télé. — Tu regardais quoi ? — Les infos d’en bas. Je suis plus célèbre mort que vivant. — Le patron t’appelle. — J’y vais. Steve se dirige dans le bureau de Monsieur D. pour y trouver son boss qui est de dos . — Bon, patron, je sais que vous dirigez les Portes Blanches, mais ça fait presque 4 ans qu’on se connaît. Je pourrais peut-être voir votre visage, non ? — Écoute, …continue reading

23 janvier

9000 mètres de profondeur… Don Walsh était couvert de sueur. À ses côtés, Jacques Piccard tentait de trouver une position à peu près confortable dans la cabine de leur bathyscaphe. Encastrés — plutôt qu’installés — dans le Trieste, les deux hommes n’avaient d’yeux que pour les bas-fonds de la fosse des Mariannes. La nuit les environnait, menaçant à chaque instant davantage de les engloutir corps et âme. Pourtant, ils ne songèrent pas une seconde à libérer les poids de leurs ballasts. Ils ne pouvaient abandonner si près du but. *** 11 521 mètres… Seul un léger choc signala le terme …continue reading

22 janvier

Le Rabat-joie Le salon des inventeurs grouillait de visiteurs curieux. Une voix s’éleva dans le brouhaha. « Grâce à ce manteau de haute technologie, il sera possible de se téléporter d’un endroit à un autre, par-delà les lacs et les montagnes, sur une distance de plus de 30 km ! — Rien de nouveau, ça ! » objecta un petit génie insatiable au visage bouffé par de très grandes lunettes. « Au IVe siècle, saint Gaudence de Novare traversait déjà les lacs debout sur sa veste. — Gâche-métier ! » 22 janvier : jour de la saint-Gaudence de Novare

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com