Une micro nouvelle par jour pendant un an.

vendredi 21 juillet 2017

Archives mensuelles : mars 2015

31 mars – journée du taco (Mexique)

Elle est Céline, mais ne lui demandez jamais quel était son nom avant. Il est Bruno mais le service d’état civil refuse de changer son prénom. Elle est Jennifer mais le médecin continue de lui donner du monsieur. Il est Léo mais ses parents préfèrent le croire mort et pleurent leur fille chérie. Ils ne sont pas nés garçons mais ont lutté pour être reconnus en tant que tels. Elles veulent être des filles comme les autres et certaines sont mortes pour avoir émis ce seul souhait. Nous les voyons mais refusons d’aller au-delà des apparences. Journée internationale de la …continue reading

30 mars

— MICHEEEEEL ! — Oh ! Bordel de Dieu ! Quel est le con qui hurle comme ça ? Ça fait des étincelles dans mon crâne. — Ce n’est pas parce que tu es un archange que tu dois Me manquer de respect. — Oh ! Pardon, je n’avais pas remarqué que c’était Vous. — Peux-tu M’expliquer ce que tu as fait hier soir ? — Heu. À la vérité, c’est un peu flou. Je me souviens de cloches qui sonnent, d’une foule qui criait « Là-bas, l’ange vint ! » — Imbécile ! Ils criaient « À bas l’Angevin …continue reading

29 mars

« Kecèkseçouk ? » Le puissant Baphomet, qu’un démonillon de 8e niveau est allé quérir en catastrophe, pénètre dans la bolge 594 (plateau 31-H). Certes, le lieu est plutôt bruyant d’ordinaire, rapport aux vociférations des damnés y torturés, mais ce n’est rien en regard du tumulte actuel. Entre les geysers de flammes, des dizaines de milliers d’hommes s’y affrontent à coups de… ben, de tout ce qu’ils ont trouvé sur place, pinces, broches à rôtir et, principalement, tridents – en beuglant de concert, qui « York ! », qui « Lancaster ! ». Refoulés sur les côtés, trois cents démons …continue reading

28 mars

Grand soulagement. La lame n’a pénétré le corps royal que sur un demi-pouce, entre la quatrième et la cinquième côtes. Pas de poison. Louis le Bien-Aîmé a échappé à la mort de peu. — Germain, mon ami, appelle le souverain, d’une voix faible. L’armée de médecins qui entoure sa couche s’écarte et le premier chirurgien s’avance. — Damiens doit mourir, tu le sais. Mais le supplice du Régicide est trop inhumain. Le peuple s’indignerait, à juste raison, d’un tel spectacle. Privilégions plutôt la mort par ingestion de poison. Germain de La Martinière hoche la tête. — Je dois bien avoir …continue reading

27 mars

Alexeï Kossyguine entra dans le bureau de Brejnev. Celui-ci était assis torse nu derrière son bureau, le cheveu hirsute mais l’air reposé et visiblement guilleret. Il se leva dès qu’il aperçut son chef du gouvernement. — Mon cher Alexeï ! — Camarade Premier Secrétaire ! Mais vous êtes complètement nu ! — Et bien quoi ? Je viens de me lever. Ne te formalise pas pour aussi peu. Allez, viens ici que je t’embrasse. S’il savait, le camarade Honecker serait jaloux. — Mais… heu… vous n’iriez pas passer un pantalon d’abord ? — Taratata ! Ne sois pas timide. Je …continue reading

26 mars

« Bois ton sang, Beaumanoir, la soif te passera ! » L’idée semblait brillante alors que la chaleur et la fatigue du combat l’étouffaient. Jean de Beaumanoir poussa un profond soupir. L’idée n’avait rien de brillant. En fermant les yeux, il entend les cris du champ de bataille. Cela fait pourtant sept siècles que le combat des Trente s’est tenu sous ce vieux chêne. S’il avait su qu’une mauvaise plaisanterie entre amis le condamnerait à errer pour l’éternité… 26 mars 1351 : jour du combat des Trente, fameux épisode de la guerre de Succession de Bretagne.

25 mars

— Tu savais que Johnny Weissmuller, Tarzan l’homme singe dans les films, avait été marié cinq fois, et qu’il a termine ruiné à cause des pensions alimentaires de ses divorces ? — Ça, c’est parce qu’il a été élevé par des gorilles, s’il avait été élevé par des bonobos il aurait su mieux gérer ses relations amoureuses… Et il n’aurait pas eu besoin de crier si fort pour se faire entendre… 25 mars 1932 : première du film Tarzan l’homme singe avec Johnny Weissmuller

24 mars

Aujourd’hui, on vote, et c’est peut-être bien la dernière fois. Je me souviens d’un vote il y a 82 ans. Les gens en avaient marre et ont décidé de tout changer. Il y a 82 ans, l’Allemagne a sombré. On a pris les gens pour des cons, on les a bafoués. « Démocratie ? » La démocratie cautérise la plaie, elle fait mal, on s’en plaint et au final on s’engouffre encore dans une cicatrisation douloureuse. Les extrémistes rouvrent la plaie, mais ce ne sont pas eux les responsables. Tous ces carriéristes, tous ces magouilleurs et tous ces moutons regardent …continue reading

23 mars

Ave, mon cher ami. Ici à Rome nous avons joyeusement commencé la célébration des Quinquatries en l’honneur de la divine Minerve. J’ai bien sûr, comme symbolique tribut envers les sciences et les arts dont elle est la maîtresse, porté mon minerval à mes magistri et j’ai donc pu profiter l’esprit tranquille de ces quelques jours de vacances. Avant de profiter des trois jours de spectacles de gladiateurs pour rendre hommage à la plus guerrière de nos déesses, je suis allé tout d’abord la prier sous son aspect de parangon de sagesse. Ma sœur Faustina n’a pas manqué, cette vipère, de …continue reading

22 mars

“[…] Et faites réponse, si vous voulez faire la paix en la cité d’Orléans ; si vous ne le faites ainsi, de vos bien grands dommages qu’il vous souvienne sous peu. Écrit ce mardi, semaine sainte.” — Hop, point final ! Jeanne relit sa lettre, satisfaite. Un prêtre qui passait par là, peu occupé, saisit l’occasion de la déranger. — Croyez-vous vraiment, ô pucelle, que vous obtiendrez la paix par cette lettre bien sentie ? — Oui, mon père, si Dieu le veut. — À votre place, je n’en mettrais pas ma main au feu. Ni le reste. 22 mars …continue reading

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com