Une micro nouvelle par jour pendant un an.

vendredi 24 novembre 2017

Auteur : Vincent Corlaix

Né il y a tout juste 40 ans, il passe le plus clair de son temps à déjouer les pièges de la réalité pour semer la pagaille dans la vie de ses personnages de fiction. Vivant dans le sud de la France, faisant du graphisme alimentaire, il taquine la plume sur différents projets, dont quelques uns pour Walrus. Il s’est également lancé dans un challenge personnel appelé la Nouvelle à la Carte. Pour le reste, il apprécie la bonne chère, la bonne bière, le bon vin, la bonne musique et la bonne compagnie.

Articles récents

7 décembre

— C’est là ? — Oui, chut ! Les deux marraines-fées entrèrent à petits pas dans la chambre du poupin. Dans un silence relatif, elles s’approchèrent du berceau. Lorsqu’elles se penchèrent, prêtes à réciter leurs vœux, elles eurent la surprise de découvrir le couffin vide. — Ben ? Il est où ? — Par ici, il rampe vers la porte. Bon sang, mais comment il a fait pour descendre ? Après l’avoir remis dans son lit, Arsile sortit sa baguette et commença à réciter : — Jean-Eugène, je te donne… — Mais qu’est-ce que tu fiches ? La coupa Maglore. …continue reading

15 octobre

Pendant ce temps-là, à la rédaction de la Microphéméride… Les membres de la rédaction étaient studieusement silencieux, lisant attentivement la page Wikipedia du 15 octobre projetée au mur. Certains prenaient des notes, chacun cherchant son sujet d’écriture. Lorsque la page fut presque en bas, Vincent leva les bras aux ciels après avoir lu les célébrations du jour. Il s’écria : — Oh bon sang, c’est un régal ! Je vais vous concocter une micronouv… Il n’acheva pas sa phrase, assommé d’un coup bien placé derrière les oreilles par le Père Désœuvré. Devant la mine déconfite de l’assistance, il déclara d’un …continue reading

19 septembre

Pendant ce temps, à la rédaction de la Microphéméride… — Tout le monde est là ? Demande le Père Désœuvré. Parmi le brouhaha des réponses, la voix de baryton de Michael s’élève : — Non, il manque Vincent. —… comme d’hab, ajoute Jacques à mi-voix. — Encore absent ? Gronde le patron. C’est quoi, son excuse du jour ? — On n’a aucune nouvelle, répond Anthony. — Taisez-vous, je l’appelle, lance Jacques en pianotant sur son portable. Tous les regards se braquent sur lui tandis qu’il porte l’appareil à son oreille. — Allô, Vincent ? … Ouais, c’est Jacques… Ouais, …continue reading

25 août

Chaque année, le matin du 25 août, le célèbre physicien Nikola Tesla s’enfermait dans sa chambre et refusait que quiconque l’y dérange, n’en sortant finalement qu’après minuit, visiblement rassuré. Il s’exclamait alors : — Ça n’est pas pour cette fois encore. Cette étrange manie dura jusqu’en 1943, lorsque le 7 janvier il s’écria : — Mais… Ce n’est pas à la bonne date, bon sang ! Puis il s’éteignit peu de temps après. Personne n’a encore compris ses derniers mots. 25 août 1819 : décès de James Watt, ingénieur écossais. 25 août 1867 : décès de Michael Faraday, physicien et …continue reading

31 juillet

— Ici Houston, à vous, Falcon. — Houston, nous avons un problème. — Je vous écoute, John. — Beeen… Comment dire ? — Soyez pro, bon sang, Irvin. N’oubliez pas que tout est enregistré. — Oui, oui. On a un pépin avec le rover. — Il a cassé ? — Non, non. Tout roule. — Alors quoi ? — Vous savez que Scott et moi sommes allés faire des relevés du côté de St Georges, ce matin. — Oui. C’était le but de cette deuxième EVA. Et alors. — Dave a creusé dans le cratère, et moi j’ai pris des …continue reading

6 juillet

Pendant ce temps-là, à la rédaction de la Microphéméride…   — Heu… Vincent ? — Hmmm… — Tu peux arrêter une seconde ? — Rhmmm… ! — D’accord, mais j’ai un truc à te dire. Et je crois que Marie-Anne aimerait reprendre son souffle. — Quoi, Jacques. Quoi ?? — Ben, c’est-à-dire que… Y’a eu des plaintes. — De qui, de quoi ? — Il semblerait que tu as encore mal interprété la fête du jour. C’est le baiser, pas le roulage de pelle. — Rhooo, tout d’suite ! Et qui s’est plaint ? — Alors, à priori, toutes les filles de la rédaction. Et… Michael. — …continue reading

11 juin

Les jeunes hommes, âgés de 16 à 35 ans, étaient alignés le long de la plage. Ils étaient tous vêtus de pantalons bouffants et d’une tunique échancrée et sans manches. Sous les regards las d’un groupe de petits vieux chauves et barbus, habillés de chemises hawaïennes, chacun d’eux s’efforçait d’enchaîner des mouvements complexes. Ils exécutaient un kata assez étrange qui se terminait par une position plutôt peu orthodoxe pour les connaisseurs d’arts martiaux : le pratiquant arrêtait sa gestuelle en position de fente avant, les deux bras tendus devant lui, paumes ouvertes l’une en face de l’autre comme pour former …continue reading

16 mai

— Il sera doué, le petit, chuchote Arsile. La marraine fée se penche sur le couffin pour mieux dévisager le poupon endormi. Elle passe une main dans les cheveux d’un noir profond. Le bébé fait une bulle de salive suivi d’un léger babillement. — Mais qu’est-ce qu’elle fout, bon sang ? Brifonde, l’autre fée présente, scrute d’un regard agacé une montre gousset agité de mouvements et de lueurs étranges. — Tu connais Maglore. — Hélas, oui. Bon, on va pas y passer la nuit, tant pis pour elle, on commence. Dans un fracas heureusement seulement audible sur le plan féerique, …continue reading

18 avril

J’ai pas peur de l’avouer, à presque trente ans après, eh bien, à l’anniversaire de la mort de Desproges, j’ai la larme à l’œil comme un môme. J’ai vraiment pas honte de le dire. Alors que —c’est curieux— mais, l’anniversaire de la naissance de Kourtney Kardashian, j’ai repris deux fois du gâteau. 18 avril 1988 : Décès de Pierre Desproges 18 avril 1979 : Naissance de Kourtney Kardashian (mais on s’en fout)

24 mars

Le 24 mars 1905, au petit matin, le ciel d’Amiens est étrangement calme et dégagé ; pas un dirigeable, pas un ballon n’est en vue. Nul aérostat ne viens troubler le canevas azur. Les canons géants qu’on pouvait entendre à des miles et des miles se sont tus. À l’autre bout de la Terre, la cité-usine fantastique s’est arrêté, ses chaudières refroidissent maintenant, leurs immenses cuves de métal cliquetant doucement. Les océans du globe se sont soudainement dépeuplés ; les naufragés ont regagné leurs foyers, les monstres vont se terrer dans les profondeurs marines, les submersibles fantastiques ont rallié leurs …continue reading

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com