Une micro nouvelle par jour pendant un an.

mardi 14 juillet 2020

11 juin

Les jeunes hommes, âgés de 16 à 35 ans, étaient alignés le long de la plage. Ils étaient tous vêtus de pantalons bouffants et d’une tunique échancrée et sans manches. Sous les regards las d’un groupe de petits vieux chauves et barbus, habillés de chemises hawaïennes, chacun d’eux s’efforçait d’enchaîner des mouvements complexes. Ils exécutaient un kata assez étrange qui se terminait par une position plutôt peu orthodoxe pour les connaisseurs d’arts martiaux : le pratiquant arrêtait sa gestuelle en position de fente avant, les deux bras tendus devant lui, paumes ouvertes l’une en face de l’autre comme pour former un globe. Ce mouvement s’achevait par un long cri articulé :
« Kaaah – méééé – haaaah – méééé – haaaAAAH ! »

À quelques pas, deux officiels du gouvernement hawaïen contemplaient la répétition d’un air navré.
— Mon cher, Kapono, je pense sincèrement que nous faisons fausse route. Il faudrait reconsidérer cette fête sous son aspect traditionnel.
— Je comprends ton point de vue, Okalani. Mais tu le sais aussi bien que moi, cette version-là fait venir bien plus de touristes.
— Hélas, oui. Tant pis. Supportons ces singeries en échange de beaux dollars. Quelle tristesse !
— Réconforte-toi, ami. Nous gardons la tradition pour nous, ce soir. À l’abri des regards des amateurs de mangas.

11 juin : Fête de Kamehameha, en l’honneur de Kamehameha Ier qui établit progressivement le premier royaume unifié de Hawaï de 1795 à 1810.

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com