Une micro nouvelle par jour pendant un an.

lundi 27 mai 2019

19 janvier

— L’armée française ne saurait tolérer un tel affront ! glapit le très auguste général Turreau au nez de ses collaborateurs. Nous ne pouvons laisser ces… choses en Vendée agir comme bon leur semble. Très bien, messieurs. Envoyez à nos armées les instructions suivantes : « Contre les brigands de la Vendée, qui menacent la France et son ordre, il sera commandé aux hommes de passer les renégats au fil de la baïonnette. Fées, nymphes, elfes et autres créatures refusant les ordres du roi et encourageant la révolte en Vendée devront être brûlés sur-le-champ. » Les colonnes infernales s’abattront sur la Vendée, messieurs. Prenez un escadron de feux follets avec vous. L’ordre va régner à nouveau.
Dans la salle de commandement, chacun acquiesce avant de se retirer. Le général Turreau, en fin stratège, lisse la carte de France avant de la replier délicatement, songeant au sort peu enviable de ces créatures impies qui se terrent en Vendée, dernier bastion du peuple féérique.

19 janvier 1793, le Général Turreau en 1793 lance ses « colonnes infernales » pour exterminer les derniers Vendéens renégats pendant la guerre de Vendée en France.

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com