Une micro nouvelle par jour pendant un an.

vendredi 24 novembre 2017

Auteur : Bénédicte Coudière

Bénédicte Coudière est un peu folle sur les bords, mais folle des mots et de la plume. Elle s'essaie à toutes sortes de choses : des nouvelles plus ou moins longues, des articles de presse, des chroniques BD ou de livres passionnants (ou non, ça arrive), de la poésie en secret... Elle est passionnée par beaucoup de choses, de l'art en passant par la littérature et les sciences plus "dures", et s'intéressent à plus encore. Autant dire qu'elle est vraiment touche à tout. Ce qu'elle n'avait encore jamais fait, par contre, ce sont des micronouvelles. C'est une première. Alors comme pour toutes les premières fois, il faut faire un vœux... Que ça fonctionne !

Articles récents

24 décembre

Elle était installée là, sur la table d’opération. L’anxiété était à son comble, mais elle ne tremblait pas. Malgré son instinct de survie (Dieu sait qu’elle aurait préféré se trouver ailleurs), elle ne bougeait pas. De toute façon, il était trop tard. Dans quelques minutes, l’examen allait commencer. De toute façon, elle était prévenue : tous les ans, l’une des leurs doit être sacrifiée. Cette année, il a fallu que ça tombe sur elle. Les minutes avancent, les cris de joie de la famille se rapprochent. Bientôt la cuisine sera le vaste théâtre des opérations. Et dans quelques heures encore, …continue reading

8 décembre – Pretend To Be a Time Traveler Day

Il avait presque tout. Le tournevis dans la poche intérieure de sa veste, le long manteau marron légèrement cintré, les lunettes posées sur son nez… Mais voilà, il hésitait. Au tout dernier moment, il se posait l’ultime question : devait-il prendre le fez et le nœud papillon ? Tout changer au dernier moment ? Après tout, aujourd’hui, il pouvait enfin être lui-même. Enfin, l’une de ses identités pouvait s’exprimer. Il hésitait juste quant à l’apparence à adopter. Oh et puis zut… songea-t-il en enfilant ses converses. Le dixième a toujours été mon préféré de toute façon. Fin prêt, le Docteur …continue reading

9 novembre

— Alors ? Qu’en pensez-vous ? Le chef regarde son adjoint avec scepticisme. Il tâte la résistance du câble, vérifie les données sur l’écran, s’agite autour de la machine. — J’ai fait venir le maître d’œuvre de Suisse. Il m’a assuré un travail de grande qualité, commente l’employé, de plus en plus inquiet. — En ma qualité de président de cette entreprise, s’écrit l’autre avec emphase… — Votre qualité ? Mais c’est pas plutôt celle du matériau qu’il faut tester ? Tandis que l’adjoint s’esclaffe, fier de son bon mot, le patron se retire, non sans avoir signé la bonne …continue reading

26 octobre – journée mondiale des pâtes

« Alors, Giuseppe, tu en dis quoi ? — Ah, Victor-Emmanuel, je crois que tu as raison… — Je savais bien que tu te laisserais convaincre ! — Face à ça, j’ai peu d’arguments à opposer, c’est vrai. — Grazie, grazie, tu sais combien ton assentiment est important ! » Puis, se tournant vers une estafette plantée près de leur table, Victor-Emmanuel lui fait un signe de la tête. Sur ce, l’estafette sort de la taverne en s’égosillant : « Garibaldi l’a reconnu roi ! Viva VERDI ! » Outré, Garibaldi s’étouffe avec ses pâtes : « Victor, tu exagères, …continue reading

20 octobre

D’un point de vue purement mathématique, sur 365 jours, il y avait environ 1 chance sur 365 que ça arrive. Et pourtant, il faut prendre en compte un autre facteur : l’an dernier, le 20 octobre était un « jour avec » à la rédaction de la Microphéméride. Chacun planchait joyeusement sur un sujet passionnant fait de chiffres et d’opérations complexes pendant que d’autres s’arrachaient ce qu’il leur restait de cheveux. Aujourd’hui, si certains ont fini chauves et n’ont plus de problèmes (ceux-ci étant généralement proportionnels à la masse de poils sur le crâne), d’autres doivent encore se triturer les …continue reading

24 septembre

— Messieurs, ma découverte va révolutionner le monde ! clame Martin Heinrich à l’assemblée réunie devant lui. Murmure dans l’assistance. Le scepticisme ambiant est palpable. Il va falloir à Martin Heinrich beaucoup plus de verve pour convaincre son auditoire. — Je vous présente une nouveauté scientifique hors du commun : un nouvel élément ! Cette roche, que j’ai chauffée, a permis d’extraire un matériau aux capacités encore inconnues. Notre temps est fait de découvertes hors du commun, de nouveautés qui dépassent notre vision de la science et de notre monde. Je vous propose de poursuivre l’œuvre d’Herschel et de sa …continue reading

5 septembre – Be late for something day

L’immense lapin blanc n’en croyait pas ses yeux. Sa montre à gousset lui jouait-elle des tours ? Il la contempla quelques secondes, sans vraiment réaliser ce qui se passait. Un peu plus loin, Alice l’observait sans comprendre : — Un souci ? demanda-t-elle en s’approchant. Le lapin blanc secoua la tête, faisant bouger ses deux grandes oreilles de droite à gauche. — Non, non… — Alors allons-y. Ne dis-tu pas que tu es toujours en retard ? Comment veux-tu que je coure après toi, si tu restes derrière ? — C’est que… Il secoua sa montre, la porta à son …continue reading

21 août

J’ai senti un mouvement. La nuit est sombre, je ne vois pas grand-chose, mais je suis sûre d’avoir perçu le mur derrière moi bouger. Est-ce possible ? J’étais persuadée qu’étant donné ma condition, il me serait impossible d’esquisser le moindre geste. Oui, j’ai bien bougé. La salle qui m’abrite d’ordinaire s’éloigne derrière moi tandis que j’entends le souffle de mon ravisseur. On me vole ? Dois-je voir ça comme une forme de reconnaissance ? Depuis que Léonard m’a peinte, il me reste plus grand-chose, si ce n’est quelques personnes qui viennent me voir par moment. Au final, je ne suis …continue reading

11 août

Le long passage étroit entre deux falaises s’avérait être le meilleur endroit pour une embuscade. Derrière les rochers, les soldats de Léonidas patientaient, tous les sens en éveil. Bientôt, viendrait le moment d’affronter les Perses, de tenir ce corridor naturel qui leur assurerait non pas une victoire mais une espérance de vie au-delà de leurs attentes. – Spartiates ! hurle le valeureux Léonidas à ses troupes. Nous devons tenir les Thermopyles pour la cité, pour leur permettre de vaincre l’envahisseur. Les soldats acquiescent d’un cri guerrier, marque de ralliement autant que d’encouragement. – N’ayons qu’une chose à dire à ces …continue reading

18 juillet

— Votre Majesté ? — Hum ? Néron toise l’individu qui vient d’entrer. — Nous nous demandions si tout ceci était bien correct… — Correct ? Je ne vois pas pourquoi. Les dieux ont exigé un sacrifice ? Je leur offre la ville. — Oui mais… — Mais quoi ? On allume des grands feux pour le solstice. Pourquoi pas pour honorer les dieux à d’autres dates ? — Mais, Seigneur, toute une ville ? — Je demande aux dieux de m’aider à gouverner un empire pendant une éternité. Le sacrifice d’une ville, c’est bien peu non ? 18 juillet …continue reading

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com