Une micro nouvelle par jour pendant un an.

vendredi 14 décembre 2018

17 février

— Sergent, au rapport !

Le commandant se tenait derrière une barricade ayant subi un feu nourri. Derrière, à une centaine de mètres, se trouvait l’ouverture béante de la base navale nazie. La double porte d’acier, haute de plus de cinq mètres et de deux d’épaisseur, gisait éventrée depuis le passage du Jabberwocky.
Le jeune elfe en uniforme d’infanterie salua son commandant et lui répondit :

— La base est pratiquement sécurisée, mon commandant. Il ne reste que quelques poches de résistance ; des orcs berserks défendent encore quelques zones, mais nous sommes en train de nous en occuper. Ils n’ont aucune chance face à nos wargs d’assaut.

— Bien, très bien. Et les lanceurs de missile ?

— Ce sont des dragons de classe Smaug. L’unité de sapeurs nains s’en occupe. Ils doivent avoir terminé maintenant. Nous attendons leur feu vert pour les réquisitionner.

— Et la cible prioritaire ?

— L’alchimiste se trouvait avec les autres, dans une salle de réunion protégée par un sortilège de niveau 7. Mais nous l’avons désamorcé sans problème.

— Ils ont été exfiltrés ?

— Von Braun a été emmené avec les autres gobelins à l’abri sur le USS Radagast, commandant.
Un grondement profond fit trembler toute la péninsule de Peenemünde. Les deux soldats attendirent que le séisme se calme, mains sur le casque.

— Et voilà, mon commandant. Le dernier dragon est sous verrou magique.

— Fin de l’opération, sergent. Toutes mes félicitations.

17 février 1945 : les Soviétiques chassent les nazis du site de Peenemünde, au bord de la Baltique, d’où étaient lancés les missiles V-2 ; l’ingénieur Wernher von Braun sera recruté par les Américains.

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com