Une micro nouvelle par jour pendant un an.

mardi 24 avril 2018

24 mai

En mai, fais ce qu’il te plaît.

Le conseil n’était pas tombé dans l’oreille d’un sourd, et le microphéméridien s’était lancé dans un indigeste mashup de short short stories – bourré d’anglicismes – de Benoît Giuseppin, Maxime Ledain, Nelly Chadour et Sandrine Scardigli, mi-hommage, mi-plagiat.

Mais son histoire ne tenait pas debout, elle manquait de liant car Groumpf, l’ours polaire responsable du naufrage du Titanic, Philippe M., présentateur faisant l’éloge du gospunk, le Loup moralisateur et vorace et les deux Bill gay(tes) n’avaient rien à faire ensemble.

Puis, se morigéna le microtteur, le résultat ne risquait-t-il pas d’être uchronique, ce qui était absolument à proscrire en 2014 ? (Comme les pelouses dans les parcs, on avait mis au repos le continuum espace-temps cette année-là à la Microphéméride.)

La solution lui apparut : il alla au-delà du simple collage et se mit à coudre entre eux les différents protagonistes, couturant aussi leurs lèvres au passage, pour qu’ils ne révèlent pas ses petits secrets d’écrivain. Ça avait déjà plus de tenue.

Il faut dire qu’il avait aussi suivi le conseil du mois précédent et avait ainsi plein de fils narratifs à revendre.
C’était un premier jet qui atterrit dans un meuble entre paires de chaussettes et fonds de tiroirs littéraires, et il le laissa reposer là quelques jours. Mais, après l’avoir repris(é), il n’arrivait pas encore à savoir si c’était une microtte uchronique ou non et n’osait le faire lire aux grands pontes de la Microphéméride, par crainte de récolter plus que sa part de gloussements et rebuffades.

Puis il se décida finalement à leur envoyer un éclairant1 compte rendu de ses techniques de microécriture.
On se comprend, hein, dans la portée toute relative laissée par son goût immodéré du secret

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com