Une micro nouvelle par jour pendant un an.

mercredi 19 juin 2019

18 juin

La noble foule qui emplissait les travées de la basilique Saint-Pierre de Rome retenait son souffle. L’écho des homélies rebondissait dans les hauts espaces de la magnifique architecture. On avait interdit aux chimères de voler à l’intérieur, et parfois on pouvait entendre le crissement nerveux d’une serre contre le marbre du sol. La retenue n’était pas uniquement due à la ferveur religieuse, mais également à la frousse qu’inspirait le personnage assis sur le dais au centre du chœur, devant l’autel. Après tout, ça n’était pas tout les jours qu’on couronnait empereur un orque.

Tandis que le futur empereur se levait de son fauteuil et s’agenouillait devant l’assistance, le pape Adrien IV s’approchait, la couronne impériale en main. Dans un silence absolument total, le pape, récitant un mélange de latin et d’ancien orque, couronna délicatement son nouvel empereur. C’était fait.
Se relevant, immense et majestueux, Frédéric Ier de Hohenstaufen, chef de guerre de toutes les nations orques et premier empereur du Saint Empire Germanique, déclara de sa célèbre voix tonitruante :

— Et maintenant, sus à ces femmelettes de Welfes !

1155 : Frédéric Barberousse est couronné Empereur romain germanique.

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com