Une micro nouvelle par jour pendant un an.

samedi 23 février 2019

6 août

Ce jour-là, les habituels messagers de la mort, ankous et autres, porteurs de faux et silhouettes osseuses surent que leur temps était passé. Eux, c’étaient des artisans, prenant plaisir à connaître leur partenaire (mot qu’ils préféraient à « victimes », ou « proies »), mais cette fois c’en était trop. Déjà il y avait eu, longtemps avant, cette peste noire qui les avaient laissés épuisés, puis la grande boucherie de la guerre pendant laquelle ils avaient à peine le temps de passer un coup de meule sur le fil de leur faux, et cette autre guerre encore plus terrible où les hommes déjà, avec leurs uniformes noirs à tête de mort avaient presque réussi à les supplanter. Mais quand les kami de la mort japonais arrivèrent en pleurant leur impuissance à suivre le rythme, ils comprirent qu’ils étaient désormais dépassés et devenus inutiles…

6 août 1945 : bombe d’Hiroshima

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com