Une micro nouvelle par jour pendant un an.

lundi 27 mai 2019

13 septembre

Le champ de bataille s’étalait sur des kilomètres. Des corps ensanglantés, certains encore gémissant, jonchaient les rues où que se porte le regard. Cette première journée avait été un vrai désastre. La ruse avait permis d’engager le combat, mais Suisses, Français et Vénitiens avaient croisé le fer toute la journée, sans qu’un camp n’en sorte vainqueur. De chaque côté, l’épuisement se faisait sentir, mais personne ne voulait céder un pouce de terrain. Le crépuscule avait laissé place à une nuit où la Lune dispensait encore de ses rayons, éclairant ce qu’il restait du champ de bataille.
— Nous ne pouvons pas continuer comme ça, marmonna l’un des soldats de l’arrière-garde magique des Suisses.
Sa présence n’était qu’officieuse. Officiellement, aucune des forces en présence n’était autorisée à faire appel au Petit Peuple pour combattre dans des affaires d’humains. Mais la réalité était tout autre.
— Il faut faire quelque chose. Ils sont supérieurs en nombre et nous n’allons pas tarder à y perdre plus qu’une simple bataille.
Le mot fut passé entre les rangs, pour arriver au chef des fées. Celui-ci prit alors la décision qui s’imposait :
— Qu’un contingent magique fasse disparaître la Lune. Sans sa lumière, nous aurons droit à quelques heures de repos.
Quelques minutes plus tard, la ville de Marignan fut plongée dans le noir le plus total.

13 septembre 1515, François 1er combat les Suisses à Marignan

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com