Une micro nouvelle par jour pendant un an.

jeudi 18 juillet 2019

15 septembre

Les premières et timides lueurs de l’aube éclairent à peine les troupes britanniques gravissant silencieusement la colline appelée Signal Hill, à l’extrême est de Terre-Neuve. À son sommet, le village de Saint-Jean abrite une garnison française qui ne se doute encore de rien. Et pour cause : les Britanniques, outre les bataillons habituels d’archers elfes, les fantassins orques et la troupe du génie naine, comptent également dans leurs rangs une phalange de mages rouges. Ceux-ci ont étendu sur leur armée un envoûtement de Silence total. Les vigies françaises n’auraient pas pu les entendre approcher même si un éléphant entouré de tambours et trompettes avait chargé au galop.
Lorsque l’assaut est lancé, l’armée brittonne déferle sur les insurgés. La bataille est brève mais d’une extrême violence. Malgré de lourdes pertes des deux côtés et la mort de leurs commandants respectifs, les Français sont soumis, cédant ainsi le premier pas de leur retraite future des Nouvelles Colonies.
À cet endroit se trouve depuis une petite ville à l’atmosphère étrange et au nom évocateur : Silent Hill.

15 septembre 1762 : bataille de Signal Hill (guerre de Sept Ans).

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com