Une micro nouvelle par jour pendant un an.

jeudi 24 mai 2018

29 novembre

Encore un petit coup de pioche et ils attendront leur objectif. Finalement, la porte du tombeau s’ouvre devant les hommes de l’expédition. Howard Carter, en tête du cortège, passe le premier dans l’ouverture, torche à la main. Il retient son souffle tandis qu’il arpente quelques mètres de couloir. Sur les murs et sous la lumière électrique, les hiéroglyphes prennent vie. L’explorateur en reconnaît certains, arrive à en décrypter d’autres.
Bientôt, il se retrouve devant le tombeau du pharaon. L’immense sarcophage semble l’attendre. Derrière lui, les hommes qui l’accompagnent se signent religieusement. Après un petit temps de recueillement, Carter commence à déplacer le couvercle du sarcophage.
Soudain, deux mains parcheminées émergent du cercueil. Aidant l’égyptologue, la momie se dresse bientôt, de toute sa hauteur. Elle esquisse quelques gestes d’étirement avant de s’exclamer, dans un langage que les hommes ne comprennent pas.
— Ah ! J’ai enfin le droit de me dégourdir les bandelettes. Merci les gars !
Dans un même mouvement, Carter et son équipe s’enfuient en courant. Sur le chemin du retour, certains mourront de peur, d’avoir rencontré le pharaon, la seule pensée cohérente animant l’équipe sera que la momie les a maudits de l’avoir dérangé dans son repos éternel…

29 novembre 1922 : Howard Carter et Lord Carnarvon ouvrent le tombeau de Toutânkhamon

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com