Une micro nouvelle par jour pendant un an.

jeudi 24 mai 2018

23 mars

Ave, mon cher ami.
Ici à Rome nous avons joyeusement commencé la célébration des Quinquatries en l’honneur de la divine Minerve. J’ai bien sûr, comme symbolique tribut envers les sciences et les arts dont elle est la maîtresse, porté mon minerval à mes magistri et j’ai donc pu profiter l’esprit tranquille de ces quelques jours de vacances. Avant de profiter des trois jours de spectacles de gladiateurs pour rendre hommage à la plus guerrière de nos déesses, je suis allé tout d’abord la prier sous son aspect de parangon de sagesse. Ma sœur Faustina n’a pas manqué, cette vipère, de demander à haute et intelligible voix ce que je faisais là puisque ce sont ceux qui brillent par leur esprit qui doivent venir présenter des offrandes en ce jour. Mais je tiens ma revanche puisque j’ai eu l’honneur insigne d’être choisi en ce cinquième jour pour prendre part au tubilustrium, le rite le plus sacré de ces festivités, en participant à la purification des instruments rituels.
Vale,
Faustus

P.-S. : C’est bien de mon frère de se vanter d’avoir passé la journée à astiquer des trompettes ! Baisers, Faustina

Du 19 au 23 mars se déroulaient à Rome les Quinquatries en l’honneur de la naissance de Minerve. Le dernier jour se déroulait le tubilustrium, la purification des trompettes de guerre utilisées pour bénir les armées romaines qui partaient en guerre au début du printemps.

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com