Une micro nouvelle par jour pendant un an.

lundi 20 août 2018

27 mars

Alexeï Kossyguine entra dans le bureau de Brejnev. Celui-ci était assis torse nu derrière son bureau, le cheveu hirsute mais l’air reposé et visiblement guilleret. Il se leva dès qu’il aperçut son chef du gouvernement.
— Mon cher Alexeï !
— Camarade Premier Secrétaire ! Mais vous êtes complètement nu !
— Et bien quoi ? Je viens de me lever. Ne te formalise pas pour aussi peu. Allez, viens ici que je t’embrasse. S’il savait, le camarade Honecker serait jaloux.
— Mais… heu… vous n’iriez pas passer un pantalon d’abord ?
— Taratata ! Ne sois pas timide. Je suis de bonne humeur. Allez ! Embrassons-nous !
Les grosses mains de Brejnev empoignèrent la tête de Kossyguine et amènent les lèvres pincées du chef du gouvernement contre celles, lippues, du chef suprême de l’URSS.
— Camarade Premier Secrétaire, dit-il en essuyant un filet de bave à l’aide de sa manche, je dois vous annoncer une terrible nouvelle. Youri Gagarine est mort !
— Quoi ? Mais comment ?
— Lors d’un essai…
— Un essai ? Il était pourtant hors de question qu’il risque sa vie avec des avions.
— Camarade, il ne s’agit aucunement d’avion, mais de voiture. Il testait le nouveau prototype de Lada dont la production doit démarrer l’année prochaine. Mais nos ingénieurs ont couplé le circuit de refroidissement avec l’arrivée d’essence. La voiture a explosé.
— C’est fâcheux, ça. Si cela s’apprend, notre future Lada sera la risée des Occidentaux avant même sa sortie. Je compte sur toi pour lui trouver une mort honorable et organiser des funérailles nationales.

27 mars 1968 : le cosmonaute soviétique Youri Gagarine serait prétendument mort aux commandes d’un avion d’entraînement MIG-15.

–oOo–

— Auguste, détache-moi ! Ce n’est pas marrant.
— Silence, Jean-Baptiste. Je dois faire un ultime test de notre invention.
— Mais tu es fou ? Il n’a jamais été question de l’utiliser comme ça.
— Sans doute, mais en la regardant, ça m’a paru évident.
— Arrête ! Tu es malade !
— Jean-Baptiste, mon ami. Ne me dis pas que tu n’as pas eu la même idée.
— Oui… mais non ! J’ai juste pensé qu’on pouvait y perdre un doigt et qu’il fallait y rajouter une protection. Oh mon dieu ! Ne fais pas ça ! Je t’en supplie ! Pourquoi veux-tu me tuer ? Qu’ai-je bien pu te faire pour ça ? N’ai-je pas toujours correct et bon avec toi. ?
— Je le sais, mon cher ami. Je ne suis pas motivé par un quelconque ressentiment. Je suis un ingénieur et je dois expérimenter. C’est aussi simple que ça. Laisse-toi aller que je teste notre invention.
— Et après ? Y as-tu pensé ? Que feras-tu ?
— Après ? Non seulement je serai riche, mais en plus je saurai littéralement si tout est bon dans le Cochot.

Le 27 mars 1816, Auguste Brunet et Jean-Baptiste Cochot déposent le brevet de la scie circulaire.

–oOo–

Le 27 mars 2004, Robert Merle se couche serin, mais pousse son chant du cygne au cours de la nuit. Dès le lendemain, les flashs des vautours crépitent dans l’espoir de capturer sur papier glacé la tristesse de la famille. C’est pas très chouette.

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com