Une micro nouvelle par jour pendant un an.

jeudi 21 septembre 2017

22 avril

Leodagan fut aspiré par le vortex.
« Maudit Merlin et ses remèdes à la mords-moi-le-nœud ! »
Il réapparut dans une ville. De toute évidence, ce n’était pas Camelot. Les maisons étaient plus grandes, les rues plus larges et les gens parlaient une langue bizarre.
Regardant autour de lui, il remarqua qu’il y avait un nombre incalculable d’aveugles et de borgnes.
« Où est-ce que j’ai atterri ? C’est quoi, ce bled de handicapés ? »
Interrogeant les passants, ne comprenant pas un mot, à force de gestes et de cris, il finit par comprendre ce qui s’était passé quand il fut aspiré par un nouveau vortex.
Comme il réapparaissait dans le labo de Merlin, Arthur lui demanda ce qui lui était arrivé.
Les yeux pleins d’étoiles, il relata l’épisode des aveugles et des borgnes.
« Donc, le Basile, il a collé une raclée à l’armée et renvoyé tout le monde au pays. Mais pas fou, il a voulu montrer que lui, il en avait et qu’il fallait pas les lui briser. Du coup, il a fait aveugler tous les soldats sauf un sur mille, juste éborgné, pour qu’il guide les autres bigleux. »
Bohort faillit tomber à la renverse, tandis qu’Arthur demeurait sceptique devant l’enthousiasme de son beau-père.
« Ah non, mais avouez que c’est festif quand même. Y a de l’idée ! J’en connais un qui devrait s’en inspirer. P’têt’ qu’avec ça, on aurait la paix ! »
Arthur se retourna vers Merlin :
« Mais où est-ce que vous l’avez envoyé ?
— J’en sais rien, moi ! Je lui ai donné du yaourt bulgare, ça devait juste soigner son rhume ! »

22 avril 960 : l’empereur Romain II associe son fils Basile au trône (il deviendra l’un des plus grands empereurs byzantins sous le nom de Basile II le Bulgaroctone)

–oOo–

Le petit Basile se réveilla en sursaut. Il venait de faire un rêve étrange. Il fila tout raconter à son père.
Il était Basileus et combattait les Bulgares. Mieux, il remportait une victoire triomphante, posant la première pierre de sa légende. Quelle excitation, quelle joie immense ! Hélas, il se vit dire :
« Renvoyez-les tous chez eux, mais avant ça aveuglez-les tous !
— Mais César, si nous faisons cela, ils ne pourront jamais rentrer…
— Dans ma grande mansuétude, je décrète qu’un sur mille sera éborgné. Ils pourront guider les autres… »

Et c’est à ce moment que le rêve prit fin.
Romain écouta son fils avec attention et lui dit :
« J’espère que cela est prémonitoire, mais ne sois pas si pressé. Un règne peut être court ou long, glorieux ou piteux. Demain sera ton premier jour en tant qu’empereur associé, voyons où cela te mènera. »
22 avril 960 : l’empereur Romain II associe son fils Basile au trône (son règne dura plus de 60 ans et fut l’un des plus glorieux de l’histoire de l’Empire)

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com