Une micro nouvelle par jour pendant un an.

lundi 20 août 2018

25 juin

Le 25 juin 1948 : le général Lucius Clay donne l’ordre de lancer l’installation d’un gigantesque pont aérien entre Francfort et Tempelhof. Mal interprété par une recrue malhabile au décodage, la consigne est reçue par les hommes du génie sur place, mais le mot « aérien » est illisible. Obéissantes, les troupes de construction commencent à bâtir un immense viaduc de 500 km de long.
29 juin 1948 : le général Clay est muté dans une base de Floride où il doit assister l’établissement du nouveau programme spatial américain. Il oublie complètement cette histoire de pont vers Berlin.
10 mai 1952 : étant parvenu à surmonter d’innombrables problèmes techniques, l’armée américaine fête les 150 premiers kilomètres du tablier.
3 avril 1964 : il ne manque qu’un peu moins d’une centaine de kilomètres pour relier les deux parties de l’ouvrage d’art. Les habitants des villages que surplombe le pont ne sont pas contents.
18 février 1971 : le pont reliant Berlin Ouest est enfin terminé. L’état-major réalise alors qu’il ne sert à rien.
Été 1972, le comité olympique émet l’idée d’utiliser le pont pour certaines épreuves des jeux de Munich. Le projet est vite abandonné.
29 avril 1974 : Richard Nixon et Helmut Schmidt se rencontrent au sommet du pont. Les États-Unis offrent officiellement l’ouvrage au peuple allemand ou, comme l’a qualifié Nixon durant le voyage de retour : « On s’est enfin débarrassés de ces tonnes de rouille en puissance. »
Octobre 1984 : le démantèlement du pont, devenu insalubre et dangereux pour les habitants situés sous son tablier, est entamé. Sa destruction prendra encore quatre ans.
1991 : un timbre commémoratif est édité. Personne n’en veut.

25 juin 1948 : le général Clay donne l’ordre de lancer la mise en place d’un gigantesque pont aérien pour ravitailler Berlin-Ouest.

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com