Une micro nouvelle par jour pendant un an.

dimanche 18 août 2019

11 février

« TREMBLES DEVANT MOI, MOôORTEL !
– Oh, trop drôle ! Mais comment tu fais ?
– Pour la voix, c’est facile, tu places la bouteille sur ton menton, et en parlant dedans ça déforme le son, COMME ÇAHAhaahahaHAAhaaa
– Et pour le fantôme lumineux, sur le mur ?
– Là, il faut mettre le goulot face à la flamme de la bougie, et ça fait une sorte de longue-vue, l’image est projetée à l’opposé…
– Ahahaha, viens, il faut montrer ça à nos parents, ils vont sûrement rire ! »

Les deux cousins entrent joyeusement dans le bureau de Monsieur de Blanchefontaine, bouteille et chandelle à la main. Mais l’accueil est sévère.
« Ne nous interrompez pas, les enfants ! Nous sommes en conseil de famille et la situation est difficile pour ton oncle et moi… Vous savez qu’à cause de l’invention de la bougie stéarique, j’ai dû emprunter pour moderniser toute ma fabrique de chandelles. Ton oncle a également du souci dans sa verrerie, il semble que les fioles moulées ne soient plus « à la mode ». Les banquiers ne nous laissent pas beaucoup de temps, et pour éviter deux faillites dans la famille il va nous falloir trouver des clients pour nos bouteilles et nos bougies… Et pour ça, il faudrait un miracle. Alors, en attendant, ne nous dérangez pas et allez plutôt jouer dehors ! »

Le petit Jacques et son cousin, déçus, allèrent donc poursuivre leur jeu dans la Tute aux cochons, ce jeudi 11 février 1858. La Tute aux cochons est aussi connue comme la Grotte de Massabielle, à Lourdes. Le miracle attendu eut lieu et les affaires des leurs parents reprirent, les clients venant en masse acheter bouteilles d’eau et cierges.

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com