Une micro nouvelle par jour pendant un an.

mercredi 19 juin 2019

14 mai

Les sept comètes capitales

Lesrasht sentit soudain sa carapace extérieure s’enflammer douloureusement. Il sonda son environnement et comprit aussitôt la nature du phénomène. On ne l’attaquait pas : il chutait à une vitesse vertigineuse vers le sol d’une planète. Il orienta peu à peu son vol. Si près du but, il aurait été dommage de tomber dans l’eau. Il avait horreur des éléments liquides. Il laissait ça à ceux de ses frères qui aimaient tant patauger, éclabousser leur entourage. Lui préférait le solide, le tangible. La roche.
Son corps, pourtant, était friable. Il le sentait déjà se disloquer. Qu’importe. Il survivrait, se régénérerait. Il sentait la présence de l’un de ses frères sur cette petite planète bleue qui l’attirait à présent de sa masse. D’autres viendraient. Et lorsqu’ils seraient à nouveau réunis, tous les sept, ils se réveilleraient et dévoreraient toute vie. Ainsi allait leur nature.
Puis, ils repartiraient à travers le vide sidéral, à la recherche de nouvelles proies.

Le 14 mai 1864, une comète chondritique carbonée de type C1 s’écrase sur terre près de la commune d’orgueil. Aujourd’hui, la chute de six de ces météorites seulement est répertoriée : Alès en 1806, Orgueil en 1864, Tonk (inde) en 1911,.Tanzanie en 1938, Revelstoke en 1965, lac tagish au Yukon en 2000.

Que se passera-t-il lorsque la septième comète de ce type arrivera ? Les démons contenus dans les comètes s’éveilleront-ils ?

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com