Une micro nouvelle par jour pendant un an.

mardi 24 avril 2018

23 mai

Entre Arsile et Maglore, les deux fées marraines, c’était la guerre froide. Depuis des semaines, elles avaient enchaîné des tournées de visites à un rythme épuisant et la qualité de leur relation, déjà compliquée en temps normal, s’en était ressentie.
— Bon, dit Arsile. C’est à toi de jouer.
Il ne restait plus que quelques pièces noires et blanches dans un coin de l’échiquier posé sur la petite table de cuisine. Dans la chambre attenante, le petit Anatoli dormait à poings fermés.
Maglore s’agita sur son inconfortable chaise haute et poussa sa tour.
— Échec, dit-elle, les sourcils froncés.
— Bon, c’est plié, répond sa consœur. Je ne peux déplacer mon roi qu’en g8, et c’est la troisième fois que je joue ce coup.
— Oui, reconnut Maglore, en grinçant des dents, tant elle aurait voulu l’écraser. Match nul.
— Bon allez, vas-y. On doit choisir trois traits vraiment distinctifs pour ce bout de chou. Commence.
— Euh… La philatélie.
— Hein, tu te fous de moi ? Non, mais un truc utile, qui va vraiment compter dans sa vie ou au moins qui sera remarquable. Avoir une collection de papillons, de capsules de bière ou de timbres, ça n’a rien de notable, en soi.
— Lâche-moi, vieille bique ! Tu verras bien ! s’emporta Maglore. Allez, à ton tour, qu’on en finisse. Tu lui files quoi, comme don remarquable, à ce morveux ?
— Une aptitude à la politique, il pourra devenir…
— Ah non, mais bravo ! C’est encore plus nul que la philatélie ! Politique, c’est pas un métier, c’est la lie de l’humanité ! Et puis tu nous fais le coup à chaque visite. Hop, une mairesse par-ci, un député par-là…
— Oui bah, je suis pas inspirée aujourd’hui, hein.
— Je vois ça. Cela fait au moins quarante-cinq ans que tu n’es pas inspirée… Depuis la naissance de Kafka.
— Oh, la ferme, Maglore, répliqua Arsile. Vu qu’aucune de nous deux n’a remporté la partie censée nous départager, faut qu’on prenne une décision commune. Qu’est-ce qu’on va bien pouvoir lui donner comme troisième talent particulier ?
Puis, se regardant l’une l’autre en éclatant de rire, elles s’écrièrent en même temps :
— Mais les échecs, bien sûr !

23 mai 1951 : Naissance d’Anatoli Karpov

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com