Une micro nouvelle par jour pendant un an.

jeudi 01 octobre 2020

19 juin

Nicée, 325 :
« Alors, ça y est ? On est bien d’accord : Dieu et Jésus sont de même essence et qu’elle ne varie pas d’un iota ! »
Toute l’assemblée de prélats fut soulagée : la première grande crise du christianisme touchait à sa fin.
« Eusèbe, on peut savoir ce que tu fabriques ?!
– Oh rien de particulier. Je laisse une petite note, au cas où… »

Nicée, 1097 :
« Voilà ! C’est fait ! Nous avons pris cette maudite ville de Nicée où ces imbéciles d’infidèles se sont réunis tant de fois et n’ont jamais été fichus de se mettre d’accord. Allons à la salle du concile, il doit y avoir moult trésors »
Pénétrant dans la salle, les troupes furent surprises de ne trouver aucune représentation chrétienne, ni aucun trésor. Soudain l’un des soldats remarqua une tablette qu’il tendit à son capitaine.
« Si vous trouvez cette tablette, sachez qu’en ce lieu a été établi que notre Seigneur Jésus Christ et Dieu sont homoousios et que seuls les hérétiques diront qu’ils sont homoiousios.
P.S. ne cherchez pas d’objets précieux, le patriarche de Rome les a déjà tous pris… »
« Capitaine, qu’est-ce que ça signifie ?
– Ça veut dire qu’il n’y a rien à prendre ici ! »

19 juin 325 : Clôture du concile de Nicée
19 juin 1097 : prise de Nicée par les Seldjoukides

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com