Une micro nouvelle par jour pendant un an.

dimanche 25 février 2018

29 août

La soirée Bayou venait de commencer au Paradise Club. Jeannot et le vieux Jimmy venaient juste d’arriver. Pierrot regarda sur la liste et vit que les 2 nouveaux arrivants y figuraient bien.
Une fois à l’intérieur, ils prirent place et observèrent les lieux. Arriva alors la toute nouvelle serveuse, embauchée sur recommandation de JC lui-même.

« Regarde-moi ça mon Jeannot. C’est du lourd !
— T’exagères Jimmy. Elle est bien trop jeune pour toi.
— Mais non, bougre d’âne. Je parlais de son plateau ! Il y a 13 verres et bouteilles. Je sens qu’on va se marrer… »

La jeune serveuse fit un premier pas dans la salle bondée. S’écartant pour éviter un habitué un peu éméché, elle ne vit pas la flaque de Bourbon devant elle et glissa. C’est alors que débuta le spectacle.
Pour ne pas s’étaler comme une crêpe, elle saisit la nappe de la table la plus proche, renversant le les flûtes et la bouteille de champagne qui se trouvaient dessus. De son côté, elle parvint à garder l’équilibre mais c’était sans compter sur le contenu de son plateau qui tanga. Vola alors une bouteille de JB (le cousin de JC) qui alla s’écraser au pied du comptoir. 5 verres se retrouvèrent lamentablement sur le sol où ils éclatèrent dans un doux son de requiem. Voulant rattraper le 6e qui suivait le même chemin, la serveuse se retrouva sur les genoux d’un vieux bougon, qui en profita pour lui peloter les fesses (rien ne se perd…). Se relevant en sursaut, elle envoya valdinguer son plateau, et 3 bouteilles de Cognac, direction la table de JC. Mais celui-ci ne s’en laissa pas compter pour si peu. Il stoppa les objets volants identifiés et s’offrit le luxe de servir un verre. La jeune serveuse pensait que ses malheurs étaient finis quand elle se rendit compte qu’elle était trempée, et que l’on voyait à travers son uniforme.

Jimmy, hilare, ne put s’empêcher de faire remarquer à Jeannot qu’il le lui avait bien dit.

« Tu vois, j’étais pas si mauvaise langue. Je reconnais qu’elle a fait encore mieux que prévu. C’est un véritable ouragan cette petite. C’est quoi son nom, je veux qu’elle nous serve.
— Katrina…. »

29 août 2005 : L’ouragan Katrina atteint les côtes de la Lousiane.

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com