Une micro nouvelle par jour pendant un an.

jeudi 21 septembre 2017

21 novembre

Le Professeur lança un regard désabusé à sa classe de polis voyous.
— Est-ce que l’un de vous pourrait citer une œuvre classique dont l’adaptation cinématographique a été un désastre ? Oui, Théo ?
— World War Z ? fit Théo du fond de la classe, avant de chuchoter « Braaaaaiiiiin » en faisant le malin.
— J’ai demandé une œuvre classique, répliqua le professeur, avec un mépris sans fond pour la culture populaire.
— J’irai cracher sur votre tombe, intervint le petit Maxime, sans attendre qu’il lui donne la parole.
— J’irai cracher sur VOS tombes, le corrigea le Professeur. Mais oui, c’est quand même une bonne réponse. Comme vous devriez tous le savoir, Boris Vian…
— Non, sérieusement, l’interrompit le méchant petit. J’irai cracher sur votre tombe, Professeur. Vous n’aviez qu’à ne pas punir mon frère ce matin. Là, je vais attendre patiemment que vous mourriez, puis j’irai en bus au cimetière pour cracher sur votre demeure éternelle.

21 novembre 1946 : parution de J’irai cracher sur vos tombes, de Boris Vian (sous le pseudonyme Vernon Sullivan). Le 23 juin 1959, au début de la première projection de l’adaptation de son roman, adaptation qu’il désapprouvait totalement au point de vouloir faire enlever son nom du générique, Boris Vian meurt d’une crise cardiaque.

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com