Une micro nouvelle par jour pendant un an.

jeudi 23 novembre 2017

25 novembre

« – Eurêka ! Quelle fantastique invention nous avons là ! déclara le savant.
– Oui ! On peut être fiers de nous ! s’exclama l’assistant. Du beau boulot !
J’imagine déjà toutes les utilisations que l’on va pouvoir trouver à ces bâtons de dynamite … Un sacré outil que celui-là ! C’est quand même autre chose que l’ouvre-boîte inventé par notre confrère ! »
Fous rires.
« – Encore mieux que le revolver récemment découvert ! » renchérit le savant.
L’enthousiasme général qui flottait prit, soudain, un coup de froid.
Personne n’osa prononcer, à haute voix, sa pensée… Un lourd silence se fit.

L’assistant ne trouva pas le sommeil. Sa conscience le tint éveillé toute la nuit. Si bien que le lendemain, il courut, dès la première heure, au-devant du savant :
« – Etes-vous sûrs de vouloir déposer ce brevet ? Je n’arrive pas à vivre avec l’idée que cette invention puisse également servir d’arme ! Moi, qui œuvre de tout cœur pour une humanité meilleure, je crois que… ça me tuerait ! »
Le savant regarda son compagnon avec compassion :
« – Je comprends ton questionnement et il est à l’honneur de ton grand cœur ! Je me suis aussi laissé torturer par ces questions, mille fois ! Mais quoi que tu fasses, du geste le plus simple au plus puissant, tu n’es pas responsable de ce que l’humanité va en faire. Même un sourire peut être vu comme une agression par certains. Que peut-on faire ? Arrêter de sourire ?
La lumière n’existe pas sans l’obscurité. Et même dans le pire des cas, rassure-toi ! Plus l’ombre est profonde, plus grand est l’éclat de la moindre parcelle lumineuse. Alors continue à briller de tout ton cœur ! Mais laisse à l’humanité le soin d’apprendre ! Le chemin le plus court pour atteindre la lumière est, souvent, celui qui t’a fait rencontrer et te perdre dans les entrailles de l’obscurité. »

25 novembre 1867 : Nobel dépose le brevet de la dynamite.

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com