Une micro nouvelle par jour pendant un an.

vendredi 22 septembre 2017

4 décembre

Le connétable Bertrand du Guesclin cligna des yeux, dérouté par la magie qui venait d’opérer. Une heure plus tôt, il était retranché dans le bourg de Viré-en-Champagne. À présent, la plaine du Rigalet s’étendait sous ses yeux, car il se trouvait non loin de Pontvallain.
De là où il se tenait, du Guesclin pouvait voir les étendards anglais claquant au vent sur les tentes du campement ennemi.
— Tu as rempli la première partie de notre contrat, le faune. Le roi Charles V t’en remercie !
Le féérique à laquelle s’adressait le connétable se dandinait d’un pied sur l’autre, transie de froid, habituée qu’elle était à des chaleurs nettement plus élevées en son domaine, au cœur de la terre. Ses cornes se rétractaient au contact de l’air glacial de ce matin d’hiver.
Je gèlerai sur place si cet humain ne se décide à me remettre mon prix !
— Bah, les « mercis » ne remplissent pas un ventre, trancha le faune. Donne-moi mon dû et je débarrasse le plancher aussi sec.
Quoiqu’avec réticences, du Guesclin tendit une bourse à la créature. Elle contenait une sainte relique bretonne.
— Que vas-tu en faire ? s’inquiéta, un peu tard, du Guesclin.
— Ça, c’est mon affaire, répliqua le faune en empochant le trésor.
Il agita ensuite sa main sous le nez du connétable et une fine poussière s’en échappa avant de se répandre sur l’armée française, en contrebas.
— Vos ennemis croiront voir de simples brumes jusqu’à ce que vous vous trouviez assez proches d’eux pour leur enfoncer vos piques dans les boyaux. Nul doute que l’effet de surprise favorisera vos desseins. Sur ce, je vous salue bien bas.
Le faune fit claquer sa langue à deux reprises et le sol l’engloutit. Resté seul, du Guesclin se tourna vers ses hommes, qui se fourbissait ses armes et n’avait rien perçu de l’échange de leur seigneur avec un féérique.
— Le moment est venu de prouver votre valeur ! s’écria-t-il, déclenchant en retour d’innombrables vociférations guerrières.
Et l’assaut fut donné…

4 décembre 1370 : Victoire de Pontvallain

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com