Une micro nouvelle par jour pendant un an.

vendredi 24 novembre 2017

Auteur : Alizée Villemin

Né en en 1985, Alizée est une créative du genre hyperactif. Guitare, chant, dessin, modelage,… tout y passe ! C’est également une très grande lectrice, particulièrement attirée par les mondes imaginaires. En 2008, après avoir terminé un mémoire d’archéologie dédié aux rites funéraires celtes, elle tombe par hasard sur un projet de magazine SFFF, avec un comité de rédaction en plein recrutement. Seulement voilà, pour candidater il faut écrire un court texte démontrant qu’on connaît le milieu… Ainsi naquit « Dragon Ronchon », sa toute première nouvelle. Quatre ans durant elle écrit ainsi, en pointillés, démarrant plusieurs projets, multipliant les nouvelles, mais sans vraiment songer à publier. Fin 2012 elle présente le fameux dragon ronchonneur à une joute entre nouvellistes et, à sa plus grande surprise, remporte la première place. Poussée par les commentaires enthousiastes qu’elle reçoit, elle envoie d’autres échantillons de son travail à des webzines. Les retours positifs se multiplient. La publication de sa série steampunk « Lady Falkenna » chez Lune Écarlate est un nouveau jalon dans son parcours d’écrivain. Le prochain ? Stay tuned…

Articles récents

14 décembre

— Michel. — Michel ? Tu es sûre ? Ça ne sonne pas très bien, je trouve… — Oui, Michel, c’est le nom que j’ai choisi pour notre bébé et tu ne me feras pas changer d’avis ! — Comme tu voudras, Renée, mais je persiste à penser qu’il ne fera jamais carrière avec un nom pareil… Le 14 décembre 1508, naissance de Michel de Nostremade, aussi appelé Nostradamus, médecin astrologue.

12 novembre

TX68B ricana puis indiqua un relevé d’écran à son compatriote : — Tiens regarde, ils remettent ça. — C’est qui cette fois ? — Une espèce de verrue argentée bariolée de lignes rouges… Ah, il y a une cocarde : Français. Il était temps qu’ils s’y mettent. — Ils me font de la peine à lutter comme ça pour franchir le mur du son. On devrait pas les aider un peu ? — Je sais pas… je les trouve plutôt drôles, moi. Et puis ça les occupe, pendant ce temps-là ils ne nous voient pas nous servir dans leurs entrepôts. …continue reading

22 octobre

(Jour exceptionnel, DEUX micronouvelles pour le prix d’une !) Comme un Don Juan, Auprès de mon arbre, J’ai rendez-vous avec vous. Mais Il n’y a pas d’amour heureux : La concurrence est déloyale et Cupidon s’en fout. Alors d’accord, Embrassez les tous. Avant d’avoir des Cornes d’aurochs, je préfère partir à La chasse aux papillons avec Fernande et Le cocu : Les copains d’abord ! Mais qui sait, Dieu s’il existe me permettra peut-être prochainement de jouer Les amoureux des bancs publics… 22 octobre 1921 : naissance de Georges Brassens. Laurie E. — Numéro 43645684512 ! Le vieil homme, assis …continue reading

27 juillet

Combattre un dimanche ! Quelle incurie ! Les soldats français bougonnaient, mais ne traînaient pas les pieds. L’armée ennemie, à leurs trousses, ne leur ferait pas de cadeau s’ils se laissaient rattraper. Il faut rester vivant pour pouvoir râler. Pourtant, l’humeur changea du tout au tout dès que le pont de Bouvines fut visible. La cadence accéléra. Quelques petits malins ne purent s’empêcher de siffloter en le traversant. Heureusement, l’ennemi, trop pressé, n’y prit garde. Puis, une fois de l’autre côté, il comprit : — Trolls ! TROLLS ! Surgissant de sous le pont, coupant toute retraite, les deux montagnes …continue reading

12 juillet

— Hum. Toubib recula d’un pas, évitant ainsi un pavé rappelé par la gravité. Ses yeux se plissèrent. Un très vieux noir borgne reprit sa litanie. — Puisque je te dis que je n’y suis pour rien ! — Juste une partie de tonk, hein ? — Une toute petite partie ! —… et ils ont explosé, comme ça. Jeté leurs cartes et pris les armes. Alors que tu ne les as même pas encouragés à se rebeller. — Ces jeunes, c’est à n’y rien comprendre. Le 12 juillet 1863, de violentes émeutes, les « Draft Riots », ravagent New …continue reading

28 avril

— Effets secondaires ? — Aucun. — Allons… — Aucun, les tests sont formels, le goût et l’odeur resteront identiques ! Toute capacité à la rébellion sera annihilée dans l’œuf, chez tous les enfants vaccinés, sans effets indésirables. Et au passage, cela les protégera réellement de la diphtérie. — Gaston, vous êtes mon héros. Sans votre génie, pouvez-vous imaginer combien d’années auraient été nécessaires pour rendre toute la population manipulable à souhait ? Des décennies, des siècles ! Quel gain de temps ! Mille mercis ! — Tout le plaisir est pour moi, Monsieur Tepes. Tout le plaisir est pour …continue reading

18 avril

— Oups. — C’est tout ce que tu as à dire ? — Ben quoi ? Je suis désolé, j’ai le rhume des foins ! Ça arrive à tout le monde d’éternuer un bon coup ! Le 18 avril 1906, San Francisco est presque entièrement détruite par un tremblement de terre : 1000 morts.

12 mars

— Allez, va la chercher maintenant. — Déjà ? Mais… — As-tu soufflé à l’oreille de Miep comme je te l’ai demandé ? A-t-elle mis le journal en lieu sûr ? — Oui, c’est fait. — Alors, va chercher la petite. Elle a froid, elle n’en peut plus. Va ! Les yeux clos, Anne sourit lorsque la grande ombre se pencha sur elle. 12 mars 1945, Anne Frank meurt du typhus dans le camp de Bergen-Belsen.

5 février

— Je ne comprends pas. Vous êtes en train de me dire qu’on vient de s’encastrer dans une machine douteuse et bruyante, de traverser des siècles et des siècles d’histoire humaine tragique, passionnante et houleuse, d’opérer un freinage d’urgence en 1916 qui nous a coûté nos semelles ainsi que quelques hématomes, puis de nous camoufler sous la toute dernière technologie « Invizibilation Cie » en rampant comme des malappris, tout ça pour venir glisser un coupe-papier dans un dictionnaire ? — Vous n’y connaissez absolument rien en art, n’est-ce pas ? Le 5 février 1916, naissance du mouvement dada à …continue reading

16 janvier

— Vous êtes sûrs que c’était une bonne idée ? — Je ne vois pas où est le problème. — Je ne sais pas… au hasard, les immenses tentacules qui balaient les toits des immeubles ? — « Méduse » va prendre de l’altitude. — Elle a plutôt intérêt, sinon l’expérience s’arrêtera au niveau de la tour Eiffel… Elle se dirige droit dessus ! Silence. Après quelques minutes interminables, au loin, un grand fracas métallique retentit. — Ne vous laissez pas abattre, mon cher Joseph. Nous en reconstruirons un autre. Sans tentacules. Et si nous lui donnions votre patronyme ? …continue reading

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com