Une micro nouvelle par jour pendant un an.

lundi 03 octobre 2022

Auteur : Silène Edgar

La Rochelle, Paris, Tahiti : Silène Edgar a roulé sa bosse un peu partout. Aujourd’hui, elle vit à la campagne du côté de Guérande, où elle cultive son potager bio - une vie de professeur de Français en collège, de chroniqueuse de bouquins avec le site « Callioprofs », et d’écrivain. Sous différents pseudos, elle écrit pour la jeunesse avec la trilogie d'anticipation Moana, et des romans historiques : 14-14, un roman écrit à 4 mains avec Paul Beorn et qui obtenu le prix Gulli 2014, et Le Manoir en folie. Elle écrit aussi des textes pour adultes : des nouvelles Les Moelleuses au chocolat, du sérieux, Fortune cookies et du burlesque, Féelure. En 2015, elle publiera un roman qui lui tient très à coeur, Adèle et les noces de la reine Margot, toujours chez Bragelonne.

Articles récents

27 janvier

Elie n’avait jamais vu de si belle fée, il le savait, mais il s’en étonnait chaque matin en la découvrant dans leur nid de feuilles et de fleurs séchées. Il l’aimait tant que son cœur, dans une cavalcade, faisait le tour de sa poitrine lorsqu’elle le regardait droit dans les yeux et qu’il y voyait un amour réciproque. Mille ans, mille ans d’amour et encore mille à vivre, les fées n’ont pas d’âge et leurs passions non plus. Rien ne peut les détruire ni les amenuiser ! L’équilibre du monde est ainsi. Pourtant… Pourtant ce matin, Elie voit dans les …continue reading

30 décembre

« Ah les sagouins ! Et ma microphéméride, alors ? » 30 décembre 2011 : cette journée est effacée du calendrier aux Samoa et aux Tokelau, ces deux pays passant directement du 29 décembre au 31 décembre. Ils déplacent ainsi la ligne de changement de date, qui passera dorénavant à l’est de leur territoire, plutôt qu’à l’ouest.

26 décembre

— E-8. — Ach, Scheiße, j’’ai perdu ! 26 décembre 1943 : le dernier cuirassé allemand, le Scharnhorst, est coulé par la marine britannique au nord de la Norvège.

30 novembre

« Toutes nos impressions sont incommunicables, sauf si nous en faisons de la littérature. » Qui dit ça ? C’est moi… Non, c’est moi… Un homme passe et se transforme, il est un homme, il est un autre, il cache des livres dans sa poche. Mais qui est-ce, finalement ? Celui qui passe, qui ment, qui multiplie les noms comme les poèmes et le voilà qui, intranquille, nous a laissé si seuls sans ses voix lumineuses. 30 novembre 1935 : décès de Fernando Pessoa et de tous ses hétéronymes

12 novembre

« En direct du lieu des commémorations, je suis actuellement devant un des héros ordinaires qui a, le premier, pris contact avec l’alien qui a bouleversé notre monde, voici maintenant cinquante ans. M. Weawer, comment s’est passée cette incroyable journée ? — En fait, ça a commencé en août. C’est mon fils Jules qui a prévenu tout le monde. Il a vu arriver l’animal dans notre bout de ciel et celui-ci n’a cessé ensuite de se rapprocher. Et puis, ben, vous savez bien ce qui s’est passé… le 12 novembre, le bébé du gros animal s’est détaché et il s’est …continue reading

8 novembre

« O tempora, o mores ! » Penchée sur son bureau, la jeune fille souffle comme un bœuf sous la charrue ; elle farfouille dans son gros dictionnaire, réfléchit un peu puis note sur sa feuille de version : « Oh temporel, oh morue ! ». Sans qu’elle s’en aperçoive, un flottement se produit dans son dos, une perturbation de l’air ambiant. « Senatus haec intelligit. » La jeune fille cligne des yeux et tord la bouche. Cela lui donne un drôle de profil, que son acné très développée n’arrange pas. Elle feuillette son dictionnaire et traduit : « Senatus …continue reading

4 octobre

FRITE : Tu crois qu’ils vont nous manquer ? ENDIVE : Qui ça, les envahisseurs ? FRITE : Les envahisseurs évidemment, de qui veux-tu que je parle ? T’es con ou t’es chicon ? ENDIVE : J’en ai marre de tes blagues grasses… Change un peu d’huile ! CHOCOLAT : Pourquoi tu dis ça, tu voulais qu’ils restent ? FRITE : Ils ne me gênaient pas… ENDIVE : Tu dis ça parce qu’ils t’aiment ! Mais à part toi, ils n’aiment personne, ils ne nous ont fait que du mal ! CHOCOLAT : Non, ils m’aiment moi aussi… Je dirais …continue reading

14 septembre

Ça y est, c’est le grand moment… enfin. Je n’en reviens pas, je vais savoir. SAVOIR. Enfer, purgatoire, paradis ? Que me réserve la vie après la mort ? Vais-je retrouver Virgile, Béatrice ? Ah, mon amour, depuis vingt-quatre ans je souffre de ton absence… Béatrice… J’arrive dépossédé de mes richesses, seul et frappé d’infamie : cela me condamne-t-il aux souffrances éternelles ? Vais-je devoir purger ma peine avant de te rejoindre ? Ai-je ma place auprès de toi ? Je pars, je me sens mourir et aaaaaaaaaaaah… Qu’est-ce que c’est que ça ? « Chéri ? Y a encore …continue reading

28 août

Le 8 mai 1945, au terme du plus effroyable des conflits qu’avait jusque-là connus l’humanité, une assemblée extraordinaire fut réunie dans la forêt de Brocéliande où les plus anciens avaient leurs habitudes. Affolé, désespéré par la catastrophe causée par les hommes, le Petit-Peuple avait décidé, une fois de plus, d’aider cette race maudite à se relever de sa dernière épreuve. « Mais on a déjà tenté plein de trucs ! s’écria Obéron, plutôt en colère. — C’est toujours des trucs mous que tu proposes, se moqua son épouse Titania. — La littérature, la peinture, la musique, des trucs mous ? …continue reading

8 août

« Mais qu’est-ce que c’est que ÇA ??? — Euh, Chef, euh, on n’avait pas vu, mais euh… — Vous n’aviez pas vu ? Mais ça fait au moins 600 mètres de haut, ce… ce TRUC ! — 646,38 mètres, pour être exact. — Qu..quoi ? Mais si vous l’avez mesuré, vous avez donc bien vu ce… ce MACHIN ! — Euh non, non, Chef, c’est mon œil bionique, Vous savez, bien, c’est Vous qui me l’avez fait ! — Bon, ben, faut le faire sauter. — Mais, euh, Chef, c’est pas un peu radical ? — La dernière fois, …continue reading

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com