Une micro nouvelle par jour pendant un an.

dimanche 04 décembre 2022

Content Tagged "Isis"

14 mai – Ascension – Fête d’Isis

Quelque part au Panthéon, service de l’État-Divin : — Bonjour, c’est à quel sujet ? — C’est pour un changement de nom. — Et pour quelle raison ? — Mon nom est sali par des fanatiques. — Ils commettent des crimes en votre nom ? — Non. Au nom du Père. — Dans ce cas, Yahvé qu’à vous plaindre à Lui. Pff. — C’est subtil. Et en plus, c’est en Son autre nom, Allah, qu’ils massacrent. — Ils sont élevés Allah dure et ils le vénèrent Allah… folie. — Suffit ! La situation est assez pénible comme ça pour que …continue reading

4 décembre

Salle secrète souterraine de l’Olympe Sous la houlette de la mystérieuse Bona Dea, les divinités féminines tiennent leur séminaire annuel. Junon anime l’atelier « Vie de couple » tandis que Diane gère le stand de tir, qu’Isis fait une démonstration de travaux manuels, et que Vénus se prépare à intervenir sur le thème de la manipulation phéromonale. Ça bosse dur, quand soudain arrive une retardataire. Bona Dea l’interpelle : — Hey ! T’es qui, toi ? (Bona Dea a beau être la chef mystérieuse, elle n’en est pas moins irritable. Voire paranoïaque. Mais elle a eu une enfance difficile, tout …continue reading

14 mai

« Vous prenez cette tradition beaucoup trop à cœur ! » hurlait le jeune homme qui se débattait comme un beau diable sur la table sacrificielle, maintenue par soixante-douze paires de main et surplombé par la grande silhouette musculeuse à tête d’oryctérope. Le dieu lui répondit de son étrange voix nasillarde : « Ze ne vois pas de quoi tu te plains, humain. Z’est un inzigne privilège d’être honoré par une déezze. — Oui, mais je serais mort. — Z’est un détail technique. — Dites, vous ne deviez pas m’enfermer dans une caisse avant ? » Le dieu soupira et, …continue reading

10 mai – Abolition de l’esclavage (France)

Nous n’avons pas attendu que soit officialisée cette date anniversaire de l’abolition de l’esclavage en France pour montrer fièrement notre unicité quelles que soient nos origines, et c’est très bien ainsi. En mes oreilles résonne encore ce slogan qui l’espace d’un été nous a tous réunis dans une fraternité qui ne reconnaissait ni pays, ni couleurs, ni races : Balrogs, Banshees, Basilics ! Vincent Corlaix — Tout homme, quelles que soient ses origines, ses convictions, sa nature et la couleur de sa peau, a le droit de vivre libre. Que l’on brise leurs chaînes ! Les marteaux s’abattirent et les …continue reading

15 janvier

15 janvier 1971, en amont du barrage d’Assouan, sur un promontoire rocheux. — Vois comme le peuple est heureux, mon frère. — Ce bonheur est payé du sang et de la sueur des hommes qui ont bâti cet édifice, tout comme ils périrent autrefois sous le fouet pour ériger les pyramides. — Cela te peine, mon frère ? Que t’importe la vie de centaines de nos serviteurs, si mon sanctuaire est sauf ? Je n’étais plus qu’une faible pensée, prête à vaciller et me perdre dans les eaux du Nil. Hommes et femmes venaient en barque se repaître du spectacle …continue reading

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com