Une micro nouvelle par jour pendant un an.

dimanche 21 octobre 2018

13 mars

Cette nuit-là, je mesurais des parallaxes stellaires quand, soudain, j’aperçus dans l’oculaire du télescope un incroyable engin volant. Je ne doutai pas un instant de sa nature artificielle : ce disque attaché à trois cylindres – l’un dans sa partie inférieure et les deux autres, parallèles, disposés de part et d’autre de sa poupe –, était un navire du ciel !
Plus tard, comme je consignais ce fait, une note étrange vibra dans mon cabinet. Trois silhouettes d’or brasillaient. Elles se précisèrent. Des hommes en culottes sombres et chemises sans col, bleues pour deux d’entre eux, jaune pour le dernier, qui me sembla le chef. Aucun ne portait de perruque. L’un des adjoints venait d’Asie ; quant à l’autre… dans quel pays a-t-on les sourcils en V et les oreilles pointues ?
Arrachant la page de mon journal, ce dernier fit :
« Tu ne nous as jamais vus. Et notre nef non plus. Pour prix de ton silence, observe donc les environs de ζ Tauri. Tu y feras la découverte de ta vie.
— Mais… vous venez de là-haut, pas vrai ? Vous êtes la découverte de ma vie !
— Tiens-tu à passer pour un dément ? »
Je restai coi. Avant qu’ils ne se dissipassent, l’homme me donna des précisions puis brandit la paume. Écartant les doigts d’une manière que je n’aurais pas crue possible, il s’écria : « Longue vie et prospérité ! »
Je sortis et me jetai sur le télescope.
Ce que je vis alors, je sus que je pourrais en parler sans me faire enfermer.

(Extrait du carnet secret de William Herschel.)

13 mars 1781 : William Herschel découvre la planète Uranus à l’aide du télescope au miroir de 6,2 pouces de diamètre placé dans son jardin, à Bath (R.U.).

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com