Une micro nouvelle par jour pendant un an.

vendredi 14 décembre 2018

Content Tagged "Timothée Rey"

16 décembre

« Tu vas pas nous la jouer autofiction, quand même ? — Si ! Et en plus, à la Bogdanov. Genre, toi et moi, on est des jumeaux. — T’es pas trop net dans ta tête, tu le sais ? — Parce que toi, t’es un modèle de santé mentale ? — Pfff.. Et donc, là… — … Je nous mets en scène en train de chercher l’idée. Alors… 16 décembre… Tea Party de Boston en 1773 ? — Nan. Ça voudrait dire un gag sur Sarah Palin, pas envie. À moi. Mort de Raspoutine en 1916 ? — Y a du potentiel, c’est sûr. Cependant… t’as …continue reading

21 novembre

1793. Ou, plutôt, an II de la République. L’automne, le froid, le brouillard. Mené par le capitaine Adam Douglace, professeur de mathématiques dans le civil, le petit détachement tient encore ce sinistre défilé des Vosges. L’adversaire se tapit dans la forêt, sur l’autre versant. Il y a déjà eu deux engagements. Le troisième risque bien d’être fatal aux Français. Le caporal Arthur Ladent revient enfin de sa mission de reconnaissance. « Beaucoup de morts ennemis ? s’enquiert Adam. — 26 de ce côté… plus 16 de l’autre. » Le capitaine additionne de tête. C’est trop peu. Ils sont quatre fois …continue reading

15 octobre – Journée mondiale du lavage de mains

Les mains jointes et propres, les fidèles psalmodient : saint Ponce Pilate, priez pour nous. Puis ils retournent boire une bière devant leur télé. Sandrine Scardigli — 3… 2… 1… partez ! Les deux mille hommes et femmes participant à l’opération « mains propres » ouvrirent le robinet qui leur avait été assigné et leur main droite se porta vers la bouteille de savon liquide. Une cohorte d’assistants était prête à fournir autant de pousse-mousse que nécessaire pour leur permettre de tenir dans la durée. Les lavabos s’étiraient le long de la N10 entre Trappes et Coignières. Ils rutilaient sous …continue reading

4 octobre

Dikté propozé a l-okazion dé 100 t-an du lansman du premié Spoutnik o z-élèv de fin de dèrnié sicl avan la viaktiv (14 an) dan le kolèj d-èksélans Valo-Bèlkasèm de Neuyi (SubPari Zon16). Le K.P.É.S.A.P.P. (Komité de Paran d-Élèv pour la Survéyans é l-Aprobasion dé Program é dla Pédagoji) avè byin sur validé le tekst oparavan :  »Ilia egzakteman 1 sièkl, lé Soviétik on lansé otour dla Tèr 1 satélit artifisièl nomé ‘Spoutnik 1’, ski a antrèné la ‘kours a l-espas’ antr eu é lé z-Amérikin. An form de panplemous, il émétè 1 signal radio (le sélèbr ‘bip-bip’) é éfèktuè …continue reading

26 septembre

Toc-toc… « Albert ! » Toc-toc… « Albert ! » Toc-toc… « Albert ! » 19 h 30 à la pendule. Qui donc insiste comme ça ? On n’attend personne, pourtant. Mileva, dans la cuisine, prépare une goulache bernoise dont le parfum embaume tout l’appartement. Albert, en pantoufles, va ouvrir la porte. Deux jeunes gars. En combinaisons rouges, un éclair jaune stylisé sur le torse. Le plus petit, un brun anxieux à grosses lunettes, marmonne en anglais : « Très mauvaise idée… » L’autre, grand escogriffe au visage lunaire, a l’air transporté. Avec un sourire dément : « C’est bien lui ! » Bras écartés, il s’avance pour étreindre Albert, lequel tente de claquer la porte. Le …continue reading

17 août

La nuit du 14 août 1791, un chant grave et farouche, propulsé par la ferveur de centaines de gorges, s’est déversé dans l’infini depuis le Bois-Caïman, en Haïti. Dans un ultime effort, la prêtresse en a saisi la magie-quimbois, l’a obligée à se courber sur elle-même pour abreuver d’énergie la terre des Caraïbes, trois jours plus tard, et faire naître le guide des opprimés, l’homme qui œuvrera à ramener son peuple en Afrique. Les loa en amplifiaient la magie. Pour ces dieux, toutefois, le temps n’est qu’une abstraction cristalline. Trois jours ? Cela, ils l’ont compris. Mais 96 ans ont filé en sus, …continue reading

14 août

Le vent brûlant de la nuit, le vent vaudou, brutalise les palmes des cocotiers, le feuillage des mamoncillos et des figuiers-maudits. Sombre extase – sueur – rythme voilé des tambours go-ka. Sous la lune jaune et grimaçante, au cœur des ténèbres du Bois-Caïman, l’assemblée ondule comme un seul corps immense. Cécile Fatiman, la prêtresse mambo, s’avance pour égorger le cochon. Le sang gicle, noir, puissant. Il est mêlé de rhum-diab dans la jatte qui passe ensuite de main en main ; tous boivent. Sous le poto-mitan, Dutty Boukman, commandeur des rebelles, ordonne le soulèvement général. Des cris d’euphorie et de haine montent de la …continue reading

1er juillet

« Z’allez jamais l’croire ! Un truc de ouf ! Y a une grosse limace bleue avec des yeux jaunes, jusse en bas ! Grande comme un homme ! Et pis d’aut’, plus loin ! » Momo, dont c’était le tour de descendre les poubelles, vient de remonter comme un fou les trois étages pour rejoindre le F4 familial, tour des Jacinthes, cité des Fleurs (l’ascenseur est en panne depuis trois ans). Il a ouvert la porte et, encore tremblant, s’immobilise dans l’entrée. Personne ne tourne la tête vers lui. Ni père, ni mère, ni frères, ni sœurs. Déjà, parce …continue reading

12 juin

« Faut que je te le répète ? À genoux, salope ! » Linda ne veut pas. Mais elle voit son mari, ombre sinistre debout derrière le chef opé. Il a ce regard. Elle le sait, si elle n’obéit pas, il la cognera ce soir, quand ils regagneront le domicile conjugal. Le plus fort possible, là où ça ne se remarquera pas. Ça lui demandera du doigté, d’ailleurs : quand la caméra tourne, elle ne porte rien qui puisse dissimuler les plaies, les ecchymoses. Alors elle s’exécute. Elle avale le sexe de son partenaire, elle s’étrangle, elle s’étouffe. Être ailleurs. …continue reading

13 mai

« Bref, conclut Bleys en caressant sa barbe couleur de braises, c’est un échec. — C’est qu’ils ont cru voir une “théophanie” ! se lamente Fiona. Ils m’ont prise pour la mère vierge de leur Sauveur ! Pfff, j’te jure… Peut-être pas une si bonne idée que ça, d’apparaître à des gamins de la campagne. J’avais choisi trois petits bergers bien cracra, mais… — La date du 13 mai est indispensable ? intervient Benedict. — Oui, la Licorne seule sait pourquoi… et elle ne nous dira rien. — Voici ce qu’on va faire : on se décale vers l’avenir. De …continue reading

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com