Une micro nouvelle par jour pendant un an.

dimanche 23 septembre 2018

3 septembre

Mistress Windsmith est hors d’haleine ! Elle n’a pas entendu la cloche de l’église, et s’est réveillée en retard. Justement aujourd’hui, le jour où ses employeurs rentrent de vacances. Quelle poisse ! D’autant qu’elle a chaque jour repoussé la corvée du laboratoire. Le salon, la salle à manger, la cuisine, les communs, les chambres, elle avait passé cet été à les briquer et rebriquer, et plutôt deux fois qu’une ! Et même trois, quatre, ou cinq fois… Mais le laboratoire… Suante et soufflante, la gouvernante – un titre bien ronflant pour une simple femme de ménage – ôte son manteau, passe son tablier, s’arme de seaux, de balais, de serpillières, prend une large respiration, et pousse enfin la porte. Quelle odeur ! Comment Monsieur, qui est si soigneux au-dehors, peut-il vivre dans une telle puanteur ? Vite, elle ouvre largement les fenêtres, lave le sol à grande eau, récure les paillasses, et jette pêle-mêle tubes, ballons, verreries dans l’évier où elle procède à une vaisselle monstre.
Quand il entre dans la pièce, Alexander est émerveillé par l’éclat de propre, la bonne odeur qui règne ici. Il est même si content qu’il lance, lui si avare de compliments : « Mistress Windsmith, vous êtes une bienfaitrice de l’humanité ! »


3 septembre 1928 : Alexander Fleming découvre la pénicilline. De retour de vacances, le 3 septembre 1928, le savant anglais remarque sur sa paillasse de laboratoire un champignon qui, en contaminant une boîte de culture, en a éliminé les bactéries. Par cet heureux hasard, les antibiotiques sont découverts.

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com