Une micro nouvelle par jour pendant un an.

mercredi 19 septembre 2018

25 novembre

Trois jolis papillons se posent sur les fleurs
Qui ornent une tresse ; dans la mort, pas de peur.
Quelques lignes tracées, bout de papier froissé
Cheveux de sang souillés, un message est caché

« Amour, ne m’attends plus. J’ai peur et ne saurai
Venir à toi ce soir, car le temps m’est compté. »
Mots tombés, piétinés, oubliés dans la boue
Et avec eux l’espoir. Sans elles, rester debout ?

Trois sœurs assassinées, par machettes et fusils
La liberté chérie que tue la barbarie.
Violences et douleurs… Hommes ! Quand pourrons-nous
Oublier qu’être femme, c’est lutter face aux loups ?

1960 : assassinat de trois des sœurs Mirabal (surnommées les « mariposas », « papillons ») par le régime dictatorial de République dominicaine. Dans sa tresse, Maria Teresa cachait des messages en prison. Minerva prévint trop tard ses amis de ses craintes quant à un assassinat politique.
Depuis 1999, en hommage aux sœurs Mirabal, le 25 novembre est la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes.

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com