Une micro nouvelle par jour pendant un an.

vendredi 24 novembre 2017

11 novembre

11 novembre 1918 : mort d’Henry Gunther. Alors que les Allemands restent apathiques sur les positions, l’Américain y voie une occasion de marquer cette guerre mondiale d’un virage historique et attaque ses ennemis qui l’abattent en légitime défense. Eux savaient le cessez-le-feu pour ce jour. Ce fut, dit-on avec le sang de ce soldat, mort à 5h14 et des 11.000 autres morts ce jour, que fut signé l’Armistice à 5h15.

Anthony Boulanger

— Ça me déprime, tout ça.
Arès, sur son rocher, observe le monde des humains. Souriants, ils célèbrent la fin d’une guerre. Il est loin le temps où on lui rendait encore hommage. Aujourd’hui, on lui préfère la paix. Quelle décadence.

Elodie Serrano

— Bon Marcus, ça te va ?
— Tout m’a l’air en ordre Marcus.
— Au fait, en résumé, explique-nous encore, ce qu’implique notre accord, Octavianus.
— Il faut que je vous le répète ? Vous ne préférez pas découvrir les choses à la fin ?
— Je crois que Marcus sera d’accord avec moi. Si c’est pour l’avoir dans l’an…
— Ouh du calme. Marcus veut dire que si c’est pour qu’à la fin, tu prennes le contrôle de Rome, autant le dire tout de suite.
— Mais non, ne vous inquiétez pas ! JAMAIS je ne pourrais vous faire ça.
— Parfait, alors signons cet armistice ! Que notre exemple soit repris par les générations futures !

11 novembre 44 av. J.C. : création du Second TriumVirat entre Octavien, Lépide et Marc-Antoine

Gédéon

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com