Une micro nouvelle par jour pendant un an.

vendredi 22 septembre 2017

Auteur : Markus Richardson

lunefourbe@gmail.com'

Articles récents

29 novembre

Paf ! Il le savait, c’était bougrement bête de prendre cette route pour gagner dix minutes. D’un autre côté, il n’avait jamais été en retard pour son boulot. Jamais. Paf ! Il y avait toujours des bestioles sur cette route en lisière de forêt. Surtout au petit matin. Il descend de sa voiture. C’est une biche. Il a percuté une biche. Un animal innocent. Il regarde sa montre, l’animal ensanglanté, sa montre… Il se décide. Il a toujours une couverture dans son coffre. Il y place délicatement la biche. La rassure. La compassion, cette valeur sûre de la civilisation. Il …continue reading

2 novembre

– C’est une fille votre altesse ! – Et bien j’en ferai une reine ! Alors qu’on lave l’enfant, la mère change de position et ferme les yeux. Le prénom n’est pas tout à fait arrêté mais elle connaît déjà la destinée de sa fille. On l’élèvera dans les bonnes manières, les traditions et l’amour de la patrie. On en fera une femme intelligente et fidèle aux siens. On la mariera, sans doute loin de ses parents. En Angleterre peut-être, ou en Espagne, France ou que sais-je. On l’unira à un futur roi et ils règneront ensemble de longues années, …continue reading

11 septembre

Ah là là, que de monde, c’est que je ne sais pas où me placer. C’est un moment historique, je veux être proche des orateurs, pas trop proche des issues, il va y avoir du remue ménage. Peut-être même des bousculades ou des échauffourées. Ceux qui sont déjà assis ne sont pas de mon bord. Peut-être faut-il se placer de l’autre côté, pour leur faire face s’il y a des manifestations, des protestations. Il va y avoir des discours enflammés, c’est sur. Se placer à gauche, au premier jour de quelque chose de si beau, n’est ce pas appeler le …continue reading

23 juillet

Les deux enfants se regardent. Se jaugent. Le garçon rompt le silence. – D’abord, je suis plus fort. Je suis un garçon. – Alors, je vais appeler Lucie, elle a douze ans, elle fait du judo. – Je vais demander à Jojo de m’aider, il fait du sport aussi. Du ping-pong. – Le frère de Lucie va venir, il va botter les fesses à ton pongiste. – Mon quoi ? – Pongiste, c’est comme ça qu’on nomme les joueurs de ping-pong. Les mômes s’affrontent à nouveau du regard. La fille attaque. – Et Mounir viendra aussi, il a le béguin …continue reading

2 juin

Il est seul face à ses détracteurs. Il a certes les membres de l’assemblée dans son dos mais personne ne bougera. De plus, seul gentilhomme, il doit faire face aux quatre gentilshommes qui viennent de l’apostropher. Jean de Lusigne se sait en danger. Sans les reconnaître formellement il sait à quoi il a affaire. Des membres de petite noblesse. De l’autre religion. Des gamins avides de reconnaissance, de charges et de terres. Les siennes si l’occasion se présente. Il doit faire attention à la moindre parole, Garder le contrôle. Les nobliaux ont la main sur leurs rapières. Des lames effilées …continue reading

8 mai

Le commandant, les deux mains fermement posées sur le bastingage, réfléchissait à dernière mission. Cette expédition était une parfaite réussite. Une de plus. Les cales regorgeaient d’objets, de plantes et de spécimens qui donneraient aux savants de nombreux jours de travail et occasionneraient nombre de découvertes. Et il y avait ces nouvelles terres… Celle qu’il avait nommée du nom de sa femme par exemple. Contrairement à La Pérouse il ne périrait pas en mer. Ou dévoré par quelques autochtones belliqueux. Il serait reconnu de son vivant. Comme à chaque fois, l’explorateur aspirait désormais à la tranquillité sur la terre ferme. …continue reading

10 avril

Après la pluie. Sarah marche à petits pas nerveux, dans tous les sens, en caressant son ventre rond. – Tu es sûr ? – Oui ma chérie. Sans aucun doute. Le Président va nommer un chancelier compétent. Les troubles vont cesser et nos enfants connaîtront enfin le bonheur. – Mais, cet homme effrayant, comment s’appelle-t-il déjà… – Le caporal va aussi rentrer dans le rang. Et tu verras qu’avec son silence la haine va s’estomper et ensuite complétement disparaître. Nous allons être heureux Sarah. Il l’enserre dans ses énormes bras de portefaix. – Je te fais confiance Samuel. Elle lui …continue reading

15 mars

– Oh ! Tu me fends le cœur ! – J’ai le coeur fendu par toi. – Toi aussi, mon fils, tu me fends le cœur. 15 mars de l’an 44 avant qui vous savez, assassinat de César (Jules). (Un grand, grand merci à Marcel Pagnol)

18 Février

Quand le cœur fait « boum » — Tu es sûr qu’on peut ? — Mais oui ma chérie, qu’est-ce qui te fait peur ? — Je ne sais pas, un pressentiment…Malgré la tiédeur ambiante, la jeune femme frissonne. Peut-être de peur, peut-être d’excitation, elle ne sait plus. — Il fait beau et chaud, c’est le jour idéal pour manger au bord de l’eau. En amoureux. L’homme extrait d’une besace des salaisons qu’il place précautionneusement sur une pierre plate. — Oui je sais… Mais c’est quoi le gros nuage noir là ? — Il est loin, t’occupe. — Et ce bourdonnement ? …continue reading

23 janvier

Le vieux chevalier stoppe sa monture et prend quelques secondes pour se repérer. Vingt années de campagnes et de guerres ne l’ont point perdu, il ne s’égarera pas aujourd’hui alors qu’il rentre dans ses terres. Il retire son casque de route et allonge les rênes pour que son cheval puisse paître. La petite troupe qui l’escorte lambine, quelques toises en arrière. Plus question de discipline rigoureuse, le temps est à la détente. Plus que quelques heures et il profitera des siens, de ses gens, de la chasse et des banquets. Pour le reste de l’automne et l’hiver en son entier. …continue reading

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com