Une micro nouvelle par jour pendant un an.

mardi 28 juin 2022

Content Tagged "école"

12 septembre

Depuis la salle TV du Paradise Club, François regardait son programme préféré : l’école des enfants d’en-dessous. « Aujourd’hui les enfants, on va apprendre grâce à qui vous avez la chance de venir à l’école tous les jours, dit la maîtresse. — C’est Charlemagne qui a inventé l’école, avança le petit Manu. — N’importe quoi ! cria Nicolas. C’est Jules Ferry qui a rendu l’école obligatoire !!! » La maîtresse sourit, et se dit que décidemment les enfants en savaient davantage qu’il n’y paraissait. De son côté, François fit la grimace. Jules, qui venait de le rejoindre tenta de le …continue reading

31 août

L’instituteur réclama le silence dans la classe, avant d’expliquer le principe des additions au tableau. Tandis qu’il écrivait les opérations à grands coups de craie, le voisin de Maria étala ses affaires sur son pupitre. Au lieu de recopier les chiffres, Giovanni manipulait ses crayons d’un air concentré. — Quel débile, souffla le meilleur élève de la classe. Maria se tut. Du coin de l’œil, elle observait les mains de Giovanni, qui marmonnait en comptant les crayons. Il apprend avec ses doigts, comprit-elle. Les enfants n’apprennent pas qu’avec leur tête. Maria Montessori, née le 31 août 1870, est un médecin …continue reading

16 juin

Dans la classe surchauffée, les élèves attendent les vacances en regardant par la fenêtre. Les minutes s’écoulent lentement, au rythme des petits nuages blancs. La question de l’instituteur brise le silence paresseux : — Qui a rendu l’école obligatoire ? — C’est Charlemagne ! L’instituteur foudroie la petite Célia de son regard noir. Elle voudrait ravaler ses paroles irréfléchies, tandis qu’il explique d’un ton excédé : — Qui a eu cette idée folle, n’est-ce pas ? Ne vous fiez pas à cette chanson ! Certes, Charlemagne a voulu démocratiser l’école, mais celui qui a rendu l’enseignement primaire public et gratuit, …continue reading

22 mars

S’instruire ou travailler? — Alors, ça veut dire que je n’aurai plus à travailler ? s’exclama Jérôme, 7 ans. — Si, mais pour t’instruire ! lui répondit son père en le prenant dans ses bras. — Hourra ! — Il faudra me promettre de bien étudier pour avoir un bon métier, plus tard, d’accord ? — Promis, papa. L’enfant quitta les bras de son père et sortit dans la rue, un grand sourire aux lèvres. Son père se tourna vers sa femme, l’air soucieux. — En attendant, c’est pas ça qui va nous aider à nous en sortir, soupira-t-il. Avec …continue reading

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com