Une micro nouvelle par jour pendant un an.

jeudi 17 octobre 2019

Content Tagged "Jacques Fuentealba"

9 mai

— Hmpff ! — Oh ! Hé ! — Hmmmpffffmouahahahahah ! — Oh, mais ça suffit, oui ? Tu y vas, Arsile, tu attends quoi ? — Oui, oui, c’est bon, voilà… Hmpf… non, mais mouahahahahah ! Désolé, il me faut encore une minute ! — Une minute t’est nécessaire pour distribuer les bons et les mauvais points ? Mais qu’est-ce que tu fiches, on a encore des milliers de nouveau-nés à visiter aujourd’hui ! — Je n’y peux rien, moi, regarde sa frimousse, Maglore ! Il est trop marrant… Mouahahahahahah ! J’ai jamais vu ça, de toute ma carrière …continue reading

15 avril

— Je veux qu’il meure ! répéta la femme, ivre de vengeance. En plus de deux cents ans de carrière, le Sorcier n’avait jamais senti une telle détermination. Un froid poisseux colla sa chemise à son dos et il frissonna malgré lui. Quelque chose d’horrible, de monstrueux se préparait, sentit-il confusément, et il en serait l’artisan. — Vous êtes bien sûre ? demanda une dernière fois Adabott Redd, tout en sachant que la furie ne reviendrait pas sur sa sentence. — Si je vous le dis, s’écria-t-elle. Il m’a traité de catin, de traînée, d’infidèle sans prendre la peine d’entendre ce que j’avais à dire …continue reading

28 mars

Grand soulagement. La lame n’a pénétré le corps royal que sur un demi-pouce, entre la quatrième et la cinquième côtes. Pas de poison. Louis le Bien-Aîmé a échappé à la mort de peu. — Germain, mon ami, appelle le souverain, d’une voix faible. L’armée de médecins qui entoure sa couche s’écarte et le premier chirurgien s’avance. — Damiens doit mourir, tu le sais. Mais le supplice du Régicide est trop inhumain. Le peuple s’indignerait, à juste raison, d’un tel spectacle. Privilégions plutôt la mort par ingestion de poison. Germain de La Martinière hoche la tête. — Je dois bien avoir …continue reading

18 février

— Et moi je te dis que je ne veux pas me balader avec dix-sept kilos de câble, ça va me ralentir ! — T’es une grosse maligne, Marielle, mais comment tu crois que font tes adversaires ? Elles n’ont pas le choix ! La jeune skieuse soupira et lança un regard assassin à son entraîneur. — Mais si tu as une idée, je t’écoute, hein, puisque tu sais mieux que tout le monde, continua le coach. Marielle Goitschel repensa à ses vacances d’été à New York et, en particulier, à un ami d’un ami d’un ami de ses parents …continue reading

9 janvier

La première fée à se pencher sur le berceau du petit Karel se coince le bas du dos. La seconde vient avec une poire pleine d’huile pour la décoincer pendant que la troisième débite, avec un sourire figé en une expression pleine d’ironie, les multiples qualités dont elle pourvoit le futur écrivain. Puis, avant que la mère ou un autre membre de la maisonnée surgisse, les deux premières s’éclipsent en roulant à toute vitesse vers un portail énergétique flottant à quelques mètres de là. La dernière reste un peu plus longtemps. Elle a beau être en tôle comme ses consœurs, …continue reading

24 décembre

Ça sent l’sapin… Brunziel avait passé beaucoup trop de temps sur la Terre. Ses cellules, notamment celles de son cerveau, ne se remplaçaient plus correctement. Il était atteint d’une forme de sénilité angélique et le fait qu’il ait oublié l’hénochéen et parle un français très approximatif n’arrangeait rien. Mais comme c’était le capharnaüm depuis des millénaires aux Cieux, personne n’avait pensé à le faire remonter avant qu’il soit trop tard. Le déclic eut lieu en lui le jour où il lut une grande publicité 4×3 dans le métro vantant des prix imbattables pour les sapins de Noël. Le lendemain, toutes …continue reading

25 novembre

Ce petit garçon curieux, qui ne cesse de poser des questions au Plus Grand Magicien de Tous les Temps sur chacun de ses gestes, le trouble. Il doit se concentrer. Son paquet de cartes joue des tours, à son propriétaire comme à la réalité tout entière. C’est ce que lui a raconté l’étrange gérant du mont-de-piété de la rue Mouffetard, au moment de le lui échanger contre deux galets d’une plage anonyme du Débarquement. Chaque tour raté entraîne la mort d’un homme célèbre. Ou a entraîné, ou entraînera. Cela ne fait pas grande différence, avait conclu le vendeur, avec un …continue reading

7 novembre

Il tient son public au creux de sa main, croit-il, il multiplie les effets de manche, les bons mots, les impertinences. Il s’imagine mener son dernier combat, avoir une chance de l’emporter. Le Tout-Paris est venu assister à son procès. Il a entraperçu Colette, qui note chacune de ses réparties, et Raimu. S’il agace le président Gilbert, il se dit que c’est le public et les jurés qu’il doit conquérir. Après tout, ils n’ont aucune preuve. Et s’il a séduit autant de femmes, il peut tout aussi bien user de ses charmes à bon escient sur ceux qui vont statuer …continue reading

27 octobre

Certains petits faits extraordinaires resteraient inaperçus du commun des mortels, si des scientifiques dévoués du Collège futile, tels que Vincent Corlaix ou Olivier Gechter, ne se penchaient sur eux et ne les éclairaient pas avec la puissante lampe torche de la vérité pour la plus grande joie de tous. Pour votre édification, j’ouvre un dossier couvrant plusieurs siècles d’observation de nos prédécesseurs au Collège. Chaque année, la douane volante et Bison futé constatent le 27 octobre une déferlante de touristes français vers la Sarre. Ils se rendent, comme un seul homme, à Sarrelouis. Pris isolément, interrogés selon la méthode allemande …continue reading

2 octobre

Père Désœuvré (via le Hangout de Google) : Sinon on refile la patate à quelqu’un d’autre. Le Père me rappelle que le 2 octobre, je suis censé publier une micronouvelle à la Microphéméride. Une recherche sur Wikipédia m’indique qu’il s’agit du jour de la pomme de terre. Je relève la synchronicité. Mes capacités extrasensorielles me permettent de voir là une volonté malveillante derrière la remarque du Père. Il n’a pas utilisé le terme « patate » de façon anodine. Le mot presque argotique de dénigre mon travail de microauteur et par là même, celui de tous les participants à la …continue reading

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com