Une micro nouvelle par jour pendant un an.

jeudi 30 mai 2024

11 février

11 février 1984 : Retour de la quatrième mission de la navette américaine Challenger. Seul triomphe de cette expédition ratée : deux des astronautes, Bruce et Robert, sortent sans attache de l’engin spatial.

Osons imaginer ce qui s’est passé dans les profondeurs de l’espace pour qu’ils aient pris cette initiative.

— Un tentacule géant en vue dans le hublot gauche ! Putain, laisse-nous sortir tout de suite, Vance ! a sans doute lancé Bob au commandant de l’expédition, tout en récupérant son casque qui servait de ballon dans un match de basket antigravitationnel contre Bruce.

Avant que quiconque ait pu les arrêter, ils flottaient à côté de l’appareil, leurs mousquetons loin de toute forme d’attache possible. Et du poulpe géant qui flottait dans le vide intersidéral ou des deux abrutis qui prenaient des risques inconsidérés pour apercevoir des tentacules qu’ils auraient aussi bien admirés dans n’importe quel aquarium, on pouvait légitimement se demander qui représentait l’espèce intelligente. L’extraterrestre disparut dans un plop !, tandis que les deux astronautes ne cramponnaient tant bien que mal à la carlingue qui les avait rattrapés. L’un deux ouvrit une trappe par inadvertance, dont s’échappèrent des morceaux de matériel couteux. Ce geste marqua la fin de leur mission qui consistait à envoyer en orbite deux satellites en parfait état de marche.
Un petit pas en arrière pour l’homme, un grand poulpe pour l’humanité.

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com