Une micro nouvelle par jour pendant un an.

mardi 05 juillet 2022

9 juin

— Pourquoi avez-vous lancé cette équipée au pôle Nord et pas au pôle Sud ? demanda un journaliste qui connaissait parfaitement la réponse mais qui voulait citer le grand aventurier de l’US Navy Richard Byrd dans son papier.
L’intéressé prit un air ému et répondit humblement :
— Un explorateur de la mer comme moi s’intéresse forcément à ce qui y vit. Or, nous savons que des espèces éteintes ou encore inconnues nichent dans ces glaces. Notre devoir de scientifiques est de les exposer au grand jour. Le pôle Nord servira de test à nos appareils. Le pôle Sud… J’espère faire de son exploration l’œuvre de ma vie.

Tu parles ! Nous traquons ce ver géant qui a enserré ma carlingue lors d’un vol de routine le long de la côte Est des États-Unis. J’ai mis le docteur Verne sur le coup, il a retrouvé des traces de ces prédateurs jusqu’aux pôles. J’espère bien dénicher leur repaire, en commençant par la zone la plus facile. On a mis Lovecraft sur le coup pour les rapports, un obscur écrivaillon dont l’œuvre resplendira quand on aura remonté les secrets des fonds sous-marins à la surface.

Sur ces sombres pensées, l’aviateur se dirigea vers son appareil en s’immobilisant dans diverses positions pour le plus grand bonheur des photographes. Quelques réglages plus tard, l’homme survolait l’Arctique avec aisance dans son fragile assemblage de tôles.

9 juin 1926 : l’explorateur américain Richard Byrd survole le pôle Nord pour la première fois.

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com