Une micro nouvelle par jour pendant un an.

mardi 11 août 2020

12 décembre

Ce fut ce jour-là que commença la grande crise des lutins volants messagers. Jusque-là, travaillant pratiquement tous pour une des trois grandes compagnies mondiales de transport de dépêches, la « Bouchàoreille Ltd », la « Cie Gale des ragots et rumeurs » ou la « Jamahiriya du téléphone oriental », ceux-ci avaient pu se développer et prospérer en en tirant les moyens de nourrir leur nombreuse famille. Depuis quelque temps, ils avaient même conclu des accords avec les aviateurs, des humains qui acceptaient de vivre leurs rêves, pour se déplacer encore plus vite. Mais quand Marconi lança son stupide message au-dessus de l’océan Atlantique, ils comprirent que c’était le début de la fin, le chômage et la misère en perspective. La première conséquence en fut une convocation générale à l’assemblée des lutins volants, pour laquelle partirent brusquement tous ceux qui s’étaient embarqués sur l’avion de Blériot, lequel était en démonstration à Constantinople. L’affaire déséquilibra l’appareil, qui s’écrasa, heureusement sans tuer le pilote. Mais ce n’était que le début de la chute ! »

12 décembre 1901 : Marconi réalise la première transmission radio et Blériot est victime d’un accident à Constantinople

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com