Une micro nouvelle par jour pendant un an.

jeudi 12 décembre 2019

5 mai

« Tu en penses quoi, toi ? »
Michel leva la tête vers son frère cadet, Jean, qui se tenait adossé à un mur de planches, le regard fixé vers l’horizon. On y devinait des arbres et des constructions récentes. Le vent menait à eux murmures et bruissements de domestiques et de calèches.
« Je suis pas là pour penser, et toi non plus ! »
Le jeunot continua quand même :
« Mais tout ça, tout cet argent pour quoi faire ? Un nouveau palais ? Il se sent trop à l’étroit à Paris ? »
Michel sentit le rouge lui monter à la tête. Il regarda autour d’eux, de peur que quelqu’un puisse les entendre :
« Tais-toi ! Si Sa Majesté veut vivre ici, elle vivra ici. Ce n’est pas à toi…
« À moi quoi ? De donner mon avis ? On a perdu combien de gars et de filles avec la faim ? Et pourquoi le Lucien il peut pas aller à la ville pour apprendre à lire ? Hein, pourquoi ? Parce qu’il est mieux que nous ?

— Arrête et aide-moi à porter ! »

Jean grogna dans sa barbe mais se pencha pour soulever un paquet de farine dans ses bras. Il ne put s’empêcher cependant de penser qu’en faisant montre d’autant de richesse et d’aveuglement, les bonnes gens et bonnes dames de ce futur palais de Versailles allaient un jour le payer très, très cher.

5 mai : accueil de 600 invités sur le futur terrain du palais de Versailles en 1664 ; premiers soulèvements du peuple grec en 2010.

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com