Une micro nouvelle par jour pendant un an.

mardi 10 décembre 2019

4 mai – Journée Star Wars

20150504_Force— Il faut… reconstruire… l’étoile noire. — Reposez-vous, Empereur. — Non, écoutez-moi, nous devons produire plus de clones… Et le côté obscur de la Force fera le reste… — Mon Empereur, économisez plutôt votre force et reposez-vous. La tuberculose vous fait délirer.

4 mai 1814, Napoléon devient empereur de l’île d’Elbe.

Père Désœuvré


Pour la Journée Star Wars, il décida de regarder les trois trilogies disponibles en version longue, ainsi que les animés « The Clone Wars » et « Rebels » et se rendit compte d’un drame. Avec la nouvelle trilogie à venir, une seule journée ne suffirait plus pour tout regarder. Il décida alors de lancer un processus pour des journées de trente-six heures. S’il se faisait élire maire l’année prochaine, puis Président de la République une dizaine d’années après, il lui resterait sûrement assez de temps pour finir Empereur mondial avant que trop de films annexes ne sortent.

Anthony Boulanger


« Et le Grammy du meilleur chanteur de musique Pop est attribué à… Perry Como pour Catch a fall… — Stooop ! je m’insurge, je m’indigne, cette récompense devrait revenir à Frank Sinatra ! Vous manquez de respect aux artistes en ne récompensant pas Frank, c’est odieux ! — Mais qui c’est, celui-là ? » Deux hommes déboulèrent à leur tour sur la scène et plaquèrent le noir habillé de façon m’as-tu-vu au sol. « Nom de Zeus, Marty ! Nous le tenons, ce salaud de Kanye West qui a volé la DeLorean pour saboter les premiers Grammy !» 1959, première cérémonie des Grammy Awards.

Nelly Chadour


Le grand maître avait l’habitude d’écouter le monde au bord de sa mare, assis en tailleur, accompagné du seul bruit du vent dans l’herbe, du chant des oiseaux, de la danse des insectes. Mais ce jour-là, sa séance de méditation était troublée par l’indélicatesse des carpes koï qui menaient un ballet endiablé. « Il y a des turbulences dans la Force aujourd’hui… », constata-t-il. D’un quartier lointain lui provenait effectivement le brouhaha d’une foule en colère. Les poissons s’agitèrent de plus belle, faisant même quelques « plocs ». « Tant pis, pourrie pour pourrie, je vais passer la journée au bazar ». À ces mots, les plus audacieuses des carpes entreprirent de sauter dans l’eau avec de gros « sploch ». « Oh, quoi encore ? » leur demanda-t-il en se penchant sur le bassin pour mieux observer leur danse. « Vous n’allez pas m’empêcher d’aller au bazar, tout de même ! » Comme les poissons ne se calmaient pas : « Tant pis ! Je vais plutôt me faire un japonais puis lire un bon bouquin. » 4 mai 1897 : incendie du Bazar de la Charité (Paris) qui fait au moins 120 morts, provoqué par l’éther utilisé par les premiers mécanismes de cinématographe 4 mai 1919 : début du mouvement nationaliste chinois contre l’impérialisme japonais et occidental ; fête en Chine (fête de la Jeunesse) et à Taïwan (fête de la Littérature)

Sandrine Scardigli


L’an passé, le commandant nous avait demandé d’apprendre par cœur les répliques de la première trilogie Star Wars. Cette année, rien. Ce silence ne me dit rien qui vaille… Chouinpch n’était pas rassuré. Cela faisait plusieurs jours que son commandant ne donnait plus signe de vie, mis à part via les haut-parleurs. On approchait dangereusement de la journée dédiée à Star Wars. Il était impensable que le commandant Héklar n’ait rien prévu pour ses troupes. Désireux d’en avoir le cœur net, Chouinpch rendit une visite de courtoisie à Héklar. Mais lorsque la porte s’ouvrit, il tomba nez à nez avec un ours brun au visage presque humain. Il porta la main à son pistolaser, mais la bête leva les bras en l’air. — C’est moi, sergent Chouinpch, rangez cette arme. — J’espère ne pas vous manquer de respect avec cette question, mais… de quel nouveau jeu s’agit-il, commandant ? — C’est un déguisement. L’an passé, la mission d’infiltration a été un franc succès, je compte donc réitérer. Mais cette fois-ci, nous ne serons pas des stormtroopers. Savez-vous reconnaître en quelle créature je suis grimé ? — En Wookiee ? — Tout juste ! Vous ferez l’ewok, sergent. On va s’éclater ! — À vos ordres commandant, soupira Chouinpch. L’idée de crever de chaud dans un costume d’une trentaine de kilos pendant toute une journée d’été le déprimait d’avance. Il regagna aussitôt sa cabine pour dormir. Il fallait qu’il se repose, s’il voulait être en forme pour le défilé du 4 mai.

Pascal Bléval

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com