Une micro nouvelle par jour pendant un an.

lundi 30 mars 2020

14 octobre

C’est une explosion.
Des bruits, des voix, des musiques, des bruissements de feuilles, un premier cri de bébé, Bloody Sunday, des arbres qui s’abattent, des cris de plaisir, le craquement des pas dans la neige, le goutte-à-goutte qui rend fou, la IXe symphonie, un hurlement glaçant, le vent qui s’engouffre sous la tente, le feu qui crépite, un gémissement de douleur, le monologue du Cid, le grattement de la plume sur le papier, le gong d’un bonze, deux blocs de glace qui s’affrontent, les vagues qui s’écrasent sur la digue, une chanson douce, un froufroutement de soie, le claquement d’une voile, allo ?, une machine à coudre, un glapissement de chien, un chuchotement, une parole murmurée, je t’aime…
Et soudain, le silence.

14 octobre 2012 : Felix Baumgartner saute en chute libre de plus de 39 000 m d’altitude et atteint Mach 1,24, battant plusieurs records mondiaux. Le mur du son est un phénomène physique aérodynamique caractérisé par l’atteinte d’une vitesse au moins égale à celle de la vitesse du son dans l’air, soit 340 mètres par seconde, soit 1 224 km/h (dans l’air à 20°C) ou Mach 1, et provoquant une onde de choc sous forme de bang supersonique.

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com