Une micro nouvelle par jour pendant un an.

vendredi 22 septembre 2017

29 octobre

— Mamie ?
— Oui, ma chérie !
— Raconte-moi encore l’histoire de ton ancêtre…
— Ce n’est pas exactement la mienne, c’est celle de Papi Ron ! Mais je peux te la raconter si tu promets qu’ensuite, tu iras te coucher sans histoire, et surtout sans embêter ce pauvre chat.
— Mais j’adore faire voler Pattenrond !
— Lui déteste ça, je te rappelle qu’il a soixante-dix ans, ce qui est très vieux pour un chat… d’ailleurs personne ne s’explique pourquoi il est toujours là ! Donc, ton aïeule, Jeanne de Brigue, était une sorcière un peu… délurée ! Elle aurait faire plus attention à elle, cependant, car elle était rousse, et à l’époque, on pensait que c’était la couleur du diable. Tout le monde se méfiait donc déjà d’elle mais, au lieu de se faire discrète, elle en rajoutait en lançant de multiples sorts. Elle pensait s’attirer la reconnaissance de ses voisins en retrouvant leurs objets perdus, en les guérissant. Mais celle qu’on appelait « La Cordière » fit un jour une erreur, ou plutôt, deux erreurs ! La première fut d’accorder sa confiance à une autre sorcière, Macette Malefoy, une femme qui se servait de ses pouvoirs pour rendre les gens malades, en particulier son mari. Jeanne la persuada de le laisser vivre et, Macette l’ayant écoutée, elle lui confia son secret : elle était amoureuse depuis des lustres d’un moldu du voisinage, mais ne savait comment attirer son attention. Macette lui enseigna le moyen d’obtenir qu’il l’épouse. Mais Jeanne fut alors emprisonnée car on la soupçonnait suite à la guérison d’Hennequin, le mari de Macette. Soumise à la torture, elle révéla tout, et Macette fut aussi emprisonnée, torturée et condamnée au bûcher. Les deux femmes furent brûlées… aux yeux des hommes. En fait, elles s’échappèrent par magie, mais jamais ne se reparlèrent, persuadées l’une et l’autre que leur complice était la cause de tout… Allez, maintenant, au lit !
— Bonne nuit, mamie Hermione !
— Psst…
— Pattenrond ?
— Oui… miaou… elle est partie ?
— Oui ! Je ne savais pas que tu parlais !
— Miaou… C’est que… je suis Jeanne ! La Cordelière ! Je n’ai pas 70 ans… mais 700 ans !

Jeanne de Brigue, dite La Cordelière, fut la première personne jugée pour sorcellerie par le Parlement de Paris, le 29 octobre 1390.

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com