Une micro nouvelle par jour pendant un an.

samedi 23 février 2019

1er juin

Stoïque, rejetant l’Église et la Morale,
Marguerite Porrette, entourée de senteurs,
Ses cheveux clairs coiffés de lueurs aurorales,
Faisait face sans peur au Grand Inquisiteur.

Les échos dont baignait la noire cathédrale
Paraissaient les lazzis de démons chuchoteurs
En répétant les mots de ta voix sépulcrale,
Guillaume de Paris, ô vil Torréfacteur.

On emmena bientôt sur la place de Grève
La béguine abhorrée qui marchait comme en rêve,
Âme pure, âme simple – et promise au grilloir.

Mais comme on attisait le bûcher, toi, Guillaume,
Tu scrutais son visage, humble et pâle miroir,
Sachant que reviendrait te hanter son fantôme.

– 1er juin 1310 : Condamnée par Guillaume de Paris, Inquisiteur de France, Marguerite Porette, béguine mystique et auteure du Miroir des âmes simples, est brûlée en place de Grève.
– 1er juin 1855 : 18 poèmes de Charles Baudelaire paraissent dans La Revue des deux Mondes sous le titre « Les Fleurs du Mal » (la première édition complète ne sort que deux ans plus tard).

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com