Une micro nouvelle par jour pendant un an.

samedi 24 août 2019

14 juillet

Enfin, voici venu le jour de la Prise de la Bastille dans une ambiance électrique et, après moultes tensions et courants divers, ampères et contre toutes résistances, le début des Lumières.

14 juillet 1789 : prise de la Bastille
Anthony Boulanger

Le jeune homme trottinait, son téléphone à la main, l’air désespéré. À chaque passant qui semblait habiter le quartier, il posait la même question. :
— Est-ce que je peux me brancher chez vous ?
Les visages se fermaient, les têtes se secouaient. Personne ne voulait laisser un inconnu entrer chez soi, et s’il était un cambrioleur en repérage ?
Il lui fallait pourtant recharger son téléphone, pour passer un appel de la plus haute importance, un appel qui changerait le cours de sa vie et peut-être celui de la France. Mais à Bastille, personne ne voulait l’aider, de toute évidence.
Il allait rendre les armes quand une gentille mamie lui offrit de charger son téléphone chez lui. Le jeune homme passa l’appel et la face du monde en fut changée.
Ce jour est depuis célébré comme celui de la Prise de la Bastille.

14 juillet 1789 : prise de la Bastille

Elodie Serrano

« Les échappés comptent toujours plus de 5 minutes d’avance sur le peloton du maillot jaune, Miguel Indurain. Attaque de Laurent Jalabert, qui laisse littéralement sur place tous ses compagnons. En ce 14 juillet, nous aurons une victoire française sur les routes du Tour.
(Jalabert poursuit son effort, la ligne d’arrivée est toute proche.)
Laurent Jalabert se retourne une dernière fois pour être sûr qu’il ne sera pas rattrapé. Encore un virage et il pourra lever les bras.
Et voilà c’est faiiiiiiit !!! Victoire française !!! »
Après le protocole, le bouquet, le maillot vert et le test pipi.
« Laurent, félicitations pour cette victoire, mais on a bien cru que vous alliez continuer jusqu’à Paris.
— Non quand même pas, la route est encore longue jusqu’aux Champs.
— Vous êtes maintenant 3e au général. On peut dire que c’est votre prise de la Bastille.
— Oui, si on veut, mais vu la région, j’ai surtout pris la bastide… »

14 juillet 1995 : victoire de Laurent Jalabert à Mende

Gédéon

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com