Une micro nouvelle par jour pendant un an.

jeudi 12 décembre 2019

Content Tagged "Richelieu"

10 février

— « Des êtres rôdent sur les rives ». Vous êtes sûrs qu’on garde les accents circonflexes sur les « e » et les « o » ? — Ne reviens pas là-dessus ! Les « i » et les « u » ne te suffisent pas ? — Si, si, mais quand même… Bon, alors : « Des êtres rôdent sur les rives ; Le nénufar nocturne éclot ; Des agitations furtives Courbent l’herbe, rident le flot. » — Ah ouais, y a pas à dire, c’est rafraichissant ! 10 février 1635 : fondation de l’Académie française. 1990 : …continue reading

6 février

Sur le perron de l’Élysée, les flashs crépitent et les caméras tournent. Le président du Sénat s’exprime solennellement face aux micros. — Monsieur le Président de la République, en tant qu’offensé, vous avez choisi le lieu, la date et les armes. Monsieur le Député de l’opposition, retirez-vous vos accusations ? — Jamais ! s’écrie ce dernier en jetant ses gants aux pieds de son adversaire. — Dans ce cas, en garde, Messieurs. Ce duel prendra fin au premier sang. Les épées glissent hors de leur fourreau et les belligérants se fusillent du regard en attendant le signal. Ils ne sont …continue reading

29 janvier

29 janvier 1635 : Richelieu fonde l’Académie française. Alors que ses membres sont censés être élus, le Cardinal reconnaît que trouver quarante Immortels volontaires pour s’exposer en plein jour s’avère plutôt compliqué. Les vampires refusent, les dieux païens, le Cardinal n’y pense même pas, le Petit-Peuple, encore moins… Refusant de revenir sur son choix de termes, quarante mortels propres sur eux sont finalement sélectionnés et le Cardinal passera le reste de ses jours à prier pour un miracle qui ne viendra pas. Chaque Immortel succombant sera discrètement remplacé au fur et à mesure des disparitions. 29 janvier 1676 : Fédor …continue reading

10 février

La salle bourdonne au rythme des engins aux engrenages compliqués qui sont en fonctionnement. Les fenêtres sont ouvertes pour laisser s’échapper la vapeur des turbines tandis que les ingénieurs envoient des pelletées de charbon au feu. Assis derrière une console pleine de touches, un homme tente d’entrer les données dans l’étrange machine. — Hé ! On est bien censé entrer toutes les règles de la langue française ? — Oui, toutes, crie son comparse, pour couvrir les bruits de l’engin. A vie. Définitivement. C’est ce qu’a dit Richelieu. — Et ça va servir à quoi ? L’autre hausse les épaules …continue reading

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com