Une micro nouvelle par jour pendant un an.

mardi 21 novembre 2017

23 février – Journée du travail bien fait (Guyane)

Lord Van Fust se précipita vers son coffre-fort.
— Malédiction ! Le codex !

Le coffre était ouvert et vide. Van Fust entendit un pas feutré et se retourna d’un bond, l’arme au poing. Le coup partit. La silhouette noire qu’il avait eu un instant dans sa ligne de mire fit un bond de côté. La balle fracassa la fenêtre. Le riche mécène reconnut aussitôt l’intruse à sa combinaison scandaleusement moulante :
— Irma Vep !

La célèbre voleuse se contenta d’un petit salut de la main avant de bondir sur le rebord de la fenêtre et de s’éclipser avec la grâce d’un chat noir.
Regagner la rue fut un jeu d’enfant et la femme profita de l’ombre de l’imposante bibliothèque Mazarine pour retrouver ses atours civils : ceux de l’artiste Musidora. Elle se dirigea vers le quai de Conti. Le commanditaire du vol l’attendait déjà sur une embarcation à moteur. Dès que la voleuse eut embarqué, le bateau se mit aussitôt en route et vola sur les eaux glacées de la Seine. Ses cheveux noirs flottant au vent, Musidora tendit son précieux chargement à son employeur :
— Tenez ! J’espère que cela valait le coup de louper cette soirée aux Folies Bergères ! Je devais en être la vedette !

— N’ayez crainte, ma chère ! Je vais vous payer en conséquence. Et ne trouvez-vous pas que c’est une façon amusante de fêter vos 25 hivers ?

L’homme ouvrit le vieux codex. Musidora écarquilla ses yeux charbonneux : les mots dansaient sur le doux vélin des pages, formant des arabesques mouvantes.

— Feuillade, qu’est-ce que c’est que ce livre ?

— Ceci, ma chère, est la Bible à encre vivante de Gutenberg, ramenée de son temps, près de mille ans après notre ère.

23 février 1914, pour son anniversaire, l’actrice Musidora a un bien étrange cadeau : la Bible de Gutenberg, imprimée à l’encre nano-intelligente.

Nelly Chadour


Le 19 février, pour la Fête Suprême Quarte de Sainte Marmelade, Inspirée, le monde entier tartinait son pain de mie des deux côtés de marmelade à l’orange. C’était là des tombereaux de tartine qui, ne pouvant retomber du côté couvert de confiture, étaient pris en plein paradoxe et s’élevaient dans l’atmosphère jusqu’à atteindre l’espace. Les Vénusiens venaient nombreux assister à ce spectacle unique dans la galaxie, et en profitaient pour faire le plein de spécialités terriennes à moindre coût.

Anthony Boulanger


La base spatiale internationale de Kourou présente une particularité assez étrange : tous les jours du calendrier sont des 23 février. On se perd en conjectures sur la raison de cette étrange coutume.

Pierre Gévart


La rédaction de la Microphéméride a reçu de la part de Vincent Corlaix un bout de papier chiffonné, déchiré, portant des traces de café, de graisse, quelques tâches de ce qui semble être du sang, mais pas sûr. Des morceaux ont été scotchés, d’autres fixés à la colle blanche, ce qui a provoqué quelques déchirements lors de l’ouverture. Le texte que la feuille contenait avait bavé aux endroits où le café et la graisse avaient coulé. Aux endroits déchiffrables, les mots étaient couverts de ratures et de gribouillis, rendant l’ensemble illisible.
Avec un soupir, le rédacteur en chef a renvoyé la contribution accompagnée d’un simple mot :
« Relire le sujet du jour, svp. »

Vincent Corlaix


« Et voilà le travail ! Du bel ouvrage ! »
23 février 1455 : jour de publication du premier livre imprimé (la Bible) par Gutenberg
Sandrine Scardigli
Panthéon – Département des Ressources Divines.
— M. Jéhovah, nous venons de procéder à votre évaluation, ce n’est pas brillant, brillant.

— Votre…

— Pardon ?

— C’est Votre, avec une majuscule, je suis Dieu quand même.

— Hum. Je vais faire comme si je n’avais pas entendu. Je vous (je dis bien vous) rappelle que vos objectifs étaient
on ne peut plus clairs : apporter la paix sur Terre.

— Oui, mais vous ne me donnez pas les moyens. J’avais commencé à faire un petit déluge la semaine dernière…

— Nous n’avons rien contre le retour aux fondamentaux, mais vous ne pouvez pas faire table rase à chaque fois. C’est limite comme méthode de management. D’ailleurs avec tous vos noms Yahvé, Allah, Elohim, nous avons du mal à cerner votre stratégie. Comme manager on a vu mieux.

— Mouais, Zeus et sa clique, il n’avait pas fait mieux, hein !

— Votre seule défense consiste donc à casser du sucre sur le dos des collègues ? Vous êtes vraiment petit. Pour rappel, Zeus n’avait pas les même objectifs et il n’est pas tout-puissant, lui.

— Peut-être, mais les hommes sont libres…

—Ah, mais qui leur a donné le libre-arbitre ? Hein ? Désolé, mais nous n’avons pas d’autre choix que de noter vos performances comme insuffisantes. En conséquence, nous redéployons 5 millions de fidèles au département des athées. Essayer de faire un effort pour la prochaine évaluation.

Père Désœuvré

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com